Davos, Medvedev veut rassurer les investisseurs - Pierre Avril

Aller en bas

Davos, Medvedev veut rassurer les investisseurs - Pierre Avril Empty Davos, Medvedev veut rassurer les investisseurs - Pierre Avril

Message  Vivre Enrussie le Jeu 27 Jan 2011 - 22:13

26/01/2011 - http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/01/26/04016-20110126ARTFIG00689--davos-medvedev-veut-rassurer-les-investisseurs.php
Pierre Avril n'arrive deja pas a couvrir factuellement une exposition (voir son blog) alors le sommet de Davos...


Les attentats et l'affaire Khodorkovski risquent d'aggraver la fuite des capitaux de Russie.

C'est un président en proie à une quasi-guerre civile dans son propre pays qui s'est présenté mercredi soir au forum de Davos, pour tenter de convaincre les hommes d'affaires d'investir en Russie.

Il y a deux jours, un attentat suicide, attribué à la rébellion islamiste caucasienne, a fait 35 morts à l'aéroport moscovite de Domodedovo, dans le terminal d'arrivée des vols internationaux. Pour ce juriste, qui se veut le grand modernisateur de la Russie, les défis sont énormes.

Selon la Banque centrale, l'équivalent de 38,3 milliards de dollars ont fui le pays en 2010. «Notre tâche est de décrire franchement les points forts de l'économie russe et de notre système judiciaire, et de reconnaître tout aussi franchement nos difficultés et nos faiblesses», a expliqué Dmitri Medvedev, qui s'est dit prêt à recevoir des «conseils d'amis».

Sans surprise, les récentes performances du pays sont liées à la hausse des prix du pétrole (environ 100 dollars le baril), permettant à Moscou d'accélérer le comblement de ses déficits publics. La croissance devrait atteindre 4,2 % cette année. Performance paradoxale : depuis le début de son mandat, Dmitri Medvedev a justement présenté son programme de modernisation comme un moyen d'échapper à la dépendance des cours des matières premières.


Développer une «économie morale»

Mercredi soir, il a proposé la création d'un fonds destiné à attirer les investisseurs étrangers et rappelé son engagement de procéder à un programme de privatisation de 10 milliards de dollars dans les trois prochaines années. Mais plus que ces carences, c'est la piètre qualité des infrastructures, le caractère endémique de la corruption et la déliquescence du système judiciaire qui effraient les investisseurs.

Pour combattre ces vices, le chef du Kremlin a plaidé pour le développement d'une économie «morale», rappelant qu'il est à l'initiative d'une loi obligeant les élus à publier leur patrimoine. Quant à la justice, il dit l'avoir rendue plus clémente envers les hommes d'affaires, en limitant le recours à la détention préventive pour les personnes soupçonnées de «crimes économiques».

En revanche, il a éludé l'affaire Khodorkovski, qui symbolise, aux yeux des investisseurs occidentaux, l'arbitraire de la justice russe, et qui suscite le malaise jusque dans sa propre administration. «Les entrepreneurs doivent respecter la loi», a-t-il déclaré, faute de quoi, ils pourraient eux aussi se retrouver derrière les barreaux.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum