En Russie, la meute des Loups rugit à moto pour la patrie - AFP - Anais Llobet et Maxime Popov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En Russie, la meute des Loups rugit à moto pour la patrie - AFP - Anais Llobet et Maxime Popov

Message  Vivre Enrussie le Mer 8 Oct 2014 - 4:50

Voici un article d'Anais Llobet et Maxime Popov  avec une présentation inexacte du Club moto "Les Loups de la Nuit"

(l'on retrouve Anais : http://vivreenrussie.1fr1.net/t729-les-petites-histoires-d-anais)

En Russie, la meute des Loups rugit à moto pour la patrie
http://www.liberation.fr/monde/2014/10/07/en-russie-la-meute-des-loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie_1116463
http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/en-russie-la-meute-des-loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie_1608438.html
http://www.lepoint.fr/monde/en-russie-la-meute-des-loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie-07-10-2014-1870008_24.php
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20141007.AFP7670/en-russie-la-meute-des-loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie.html
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Actualite/Monde/En-Russie-la-meute-des-Loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie
http://www.laprovence.com/article/actualites/3072838/en-russie-la-meute-des-loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie.html
http://www.lemainelibre.fr/actualite/en-russie-la-meute-des-loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie-07-10-2014-110822
http://www.russieinfo.com/les-loups-de-la-nuit-motards-freres-de-poutine-2014-10-07
http://www.lematin.ch/societe/La-meute-des-Loups-de-la-Nuit-roule-pour-la-patrie/story/15346114
http://www.courrierinternational.com/depeche/newsmlmmd.urn.newsml.afp.com.20141007.fe53ade6.237e.4631.8f0a.8656f633522c.xml
http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2014/10/07/En-Russie-la-meute-des-Loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie-2072791
http://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/en-russie-la-meute-des-loups-rugit-a-moto-pour-la-patrie-543d160d35706c7176892847

Russie: les «Loups», des motards nationalistes
http://fr.canoe.ca/hommes/culture/archives/2014/10/20141007-161422.html

--------------------------
Article repris en anglais, il y a quelques différences dans le texte

Russia's Night Wolves ride for the motherland
http://www.iol.co.za/motoring/bikes-quads-karts/night-wolves-ride-for-mother-russia-1.1761535#.VDSJE2eSxbo

Moscow's Night Wolves bikers are rebels with a cause
http://www.scmp.com/news/world/article/1611538/moscows-night-wolves-bikers-are-rebels-cause

Night Wolves roam Moscow 'for motherland'
http://www.wheels24.co.za/News/Night-Wolves-roam-Moscow-for-motherland-20141007

Agence France-Presse: 'We consider ourselves part of the army of Russia,' says leader of Putin's favorite biker gang
https://www.kyivpost.com/content/russia-and-former-soviet-union/business-insider-we-consider-ourselves-part-of-the-army-of-russia-says-leader-of-putins-favorite-biker-gang-367206.html

Leader Of Putin's Favorite Biker Gang: 'We Consider Ourselves Part Of The Army Of Russia'
http://www.businessinsider.com/afp-russias-night-wolves-ride-for-the-motherland-2014-10


Dernière édition par Vivre Enrussie le Mer 15 Oct 2014 - 17:24, édité 9 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Russie, la meute des Loups rugit à moto pour la patrie - AFP - Anais Llobet et Maxime Popov

Message  Vivre Enrussie le Mer 8 Oct 2014 - 4:51

Version française:

MOSCOU - Blousons en cuir et cheveux longs, il n'est pas rare d'entendre dans les rues de Moscou rugir les énormes motos des Loups de la nuit, le plus grand club de motards russes. Mais derrière son apparence rebelle, la meute roule pour la patrie.

«Nos valeurs sont très simples: aimer sa patrie, avoir la foi et ne pas faire usage ou vendre de drogues», résume Alexandre Beniouchtch, le vice-président de ce club dont le président russe Vladimir Poutine considère les membres comme ses «frères».

Les Loups de la nuit, reconnaissables à leurs grosses cylindrées modifiées, refusent pourtant catégoriquement d'être appelés «bikers» comme leurs homologues motards américains, les Hell's Angels.

«La vie d'un biker est asociale: c'est "buvons de la bière, cassons de la vaisselle et si quelqu'un n'est pas content, alors frappons"», lance Alexandre, qui a rejoint le club il y a 20 ans. «Ils se croient supérieurs à la société et ont le culte de la violence. Ce n'est pas notre philosophie, nous n'utilisons la violence qu'en dernier recours.»

Créé en 1989 peu avant l'implosion de l'Union soviétique, le club des Loups de la nuit («Notchnie Volki») a depuis étendu sa présence à travers toute la Russie et l'ex-URSS. Si le nombre exact de ses membres est un secret bien gardé, les estimations prudentes évoquent 5000 motards dans ses rangs, parmi lesquels l'homme qui dirige d'une poigne de fer la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov.

Leur chef, surnommé Khirourg («Le Chirurgien»), un colosse barbu de près de deux mètres, s'est à plusieurs reprises affiché à la place d'honneur lors de parades, roulant aux côtés du président Poutine, qui n'a de cesse de vanter leur patriotisme.

AMOUR DE LA PATRIE ET VIRILITÉ

«Nous considérons que nous faisons partie de l'armée de la Russie», assure à l'AFP le chef des Loups, tandis que des passants se font photographier près de leur slogan -- «Là où nous sommes, c'est la Russie» -- encadré par leur emblème, un loup en flammes sur fond de pleine lune.

Si le club n'a aucune fonction officielle, leur présence est toujours synonyme de démonstration de force, comme lors de leur grand rassemblement en Crimée pour soutenir son rattachement en mars à la Russie ou lors de leur parade dans le bastion séparatiste de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine.

Lorsqu'ils roulent en cortège dans les rues, beaucoup de Loups brandissent le drapeau national ou celui de la «Nouvelle Russie», expression qui désigne les régions russophones de l'Ukraine pour les nationalistes russes.

«C'est essentiel que nos membres montrent leur patriotisme», explique Alexandre. «L'amour de la patrie fortifie l'homme».

Pour autant, «cela ne veut pas dire que nous pensons que les Russes soient les meilleurs. Chacun peut être patriote envers son propre pays», souligne ce motard de 46 ans.

Le club professe ainsi une stricte tolérance pour le choix de ses membres, qui viennent de toute l'ex-URSS, ainsi que pour leurs croyances religieuses, même si la plupart des Loups sont orthodoxes. Le club rassemble ainsi en son sein chrétiens et musulmans, mécaniciens et commerciaux, et même quelques moines.

«Chacun est libre d'entrer au club, sauf les femmes. "No woman no cry"», ajoute Alexandre en riant, détournant les mots du chanteur de reggae Bob Marley. «Le club s'est créé dans ses premières années autour du symbole de la virilité, sur ce qui fait un homme», justifie-t-il.

«ATMOSPHÈRE EXIGEANTE»

Sous l'épais feuillage qui entoure un vaste bar à l'air libre, en périphérie de la capitale russe, Timour a garé sa moto aux côtés d'une cinquantaine d'autres grosses cylindrées.

Si le club compte plus de 46 antennes dans toute l'ex-URSS qui font la liaison avec Moscou, c'est ici que commence le voyage pour les jeunes motards qui aspirent à rejoindre leurs rangs: dans la tanière des loups.

«J'espère un jour pouvoir intégrer leurs rangs", confie ce professeur de finances de 27 ans, une bière à la main.

Pour cela, le jeune Moscovite doit impérativement être adoubé par un membre et participer pendant deux ans aux «événements» du club, dont l'éventail va de la démonstration de force en Crimée à de simples parades dans les rues des villes russes.

Il pourra progresser jusqu'au 3e grade, le plus élevé. S'il ne respecte pas les règles, il peut être rétrogradé ou privé temporairement du droit de porter les écussons du club. «C'est une atmosphère assez exigeante», prévient Alexandre.

À en juger par la foule de Moscovites qui se pressent autour de Khirourg pour lui demander une photo ou un autographe, la popularité des Loups de la nuit ne fait aucun doute, malgré une réputation parfois sulfureuse, émaillée de bagarres plus ou moins graves.

L'implication du club dans la vie sociale et religieuse en Russie a participé à la bonne réputation des Loups, qui militent pour «le développement moral et spirituel de la jeune génération sur la base du patriotisme et des traditions».

«Les mots de Saint Augustin peuvent bien résumer la philosophie des Loups de la nuit», assure Alexandre, en reprenant de manière inattendue la formule du grand théologien: «Unité pour l'essentiel, liberté pour le non-essentiel, charité en tout».

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Russie, la meute des Loups rugit à moto pour la patrie - AFP - Anais Llobet et Maxime Popov

Message  Vivre Enrussie le Mer 8 Oct 2014 - 4:53

English version:

Moscow (AFP) - Roaring through Moscow after dark with their big bikes, long hair and leather jackets, the Night Wolves could be Russia's answer to the Hell's Angels. But these are riders with a cause, and that cause is the motherland.

"Our values are quite simple: love your country, have faith and don't use or sell drugs," summed up Alexander Benish, second in command of the powerful motorcycle club whose members President Vladimir Putin calls his "brothers".

They may share a passion for the open road, but the Night Wolves -- "Nochnye Volki" in Russian -- reject the American biker label altogether.

"The biker lifestyle is anti-social. It's all about 'let's drink beer, break glasses, and if anyone has a problem with that, we beat them up'," said Benish, who at 46 has been a Wolf for two decades.

"They think they are better than the rest of society, and they have this cult of violence. That's not our philosophy. We only use violence as a last resort."

Founded in 1989, just before the fall of the Soviet Union, the Night Wolves have since spread across Russia and the former Soviet bloc, with an estimated 5,000 members -- including the Kremlin-backed Chechen strongman Ramzan Kadyrov.

Their leader -- a bearded six-foot colossus who goes by the name of Khirurg, "The Surgeon" -- has been spotted riding in official parades beside the Russian president, who has often praised the club's patriotic credentials.

Motherland and manhood
"We consider ourselves part of the army of Russia," Khirurg -- whose real name is Alexander Zaldostanov -- told AFP.

Passers-by stop to get their picture snapped in front of the club's motto -- "Wherever we are, that is Russia" -- and their emblem of a burning wolf howling at the full moon.

Although the club has no official status in Russia, its riders can be relied on to put on a show of patriotic strength wherever needed -- including in the Ukraine conflict.

Like in Crimea, where they held a mass rally in support of the peninsula's annexation by Russia in March, or in Lugansk in Ukraine's industrial east where they paraded in support of pro-Russian separatists.

When they ride in convoy, many brandish the flag of Novorossia, or the "New Russia," intended by eastern Ukrainian separatists to designate the rebel-held parts of the ex-Soviet state.

"Love of country fortifies a man," said Benish. "It is essential that our members show their patriotism."

"That doesn't mean we believe Russians are the best. Everyone can be a patriot in their own country," he added.

The Night Wolves say they welcome members from across the former Soviet Union, regardless of their religious beliefs - and count Muslims in their ranks, alongside the Orthodox Christian majority.

Likewise its riders come from varied social backgrounds, from car mechanics, to businessmen -- even a few monks.

"Everyone is free to join -- except for women. 'No woman no cry'," joked Benish in a play on the Bob Marley lyric.

"Years ago when it was founded, the club was a kind of symbol of virility, of what it means to be a man."


'Pretty demanding'
Under a thick leafy canopy, 27-year-old Timur has pulled up his ride alongside five dozen others lined up outside an open-air bar on the outskirts of the Russian capital.

The club has more than 46 branches spread out across the former Soviet Union, but for aspiring young members the journey begins here -- in the wolf's den.

"I hope to join them one day," the young finance lecturer told AFP, beer in hand.

To become a Wolf, Timur would need to be invited in by an existing member, and take part in club events -- from the high-profile mission to Crimea down to local street parades -- for a two-year period.

From then on, he would get to climb the grades -- up to third, the highest. Straying from the club's rules could see him knocked back a rank, or temporarily stripped of the right to wear the Wolves' insignia.

"It's a pretty demanding atmosphere," warned Benish.

Alongside the tough-guy routine, the riders also play what they see as a pastoral role, striving for "the moral and spiritual development of the young generation based on patriotism and traditions."

"The words of Saint Augustine could sum up the philosophy of the Night Wolves," said Benish, quoting the words of the medieval theologian: 'In essentials, unity; in non-essentials, liberty; in all things, charity.'"

Judging by the swarm of Muscovites pressing around "The Surgeon" for a picture or an autograph, the Night Wolves' popularity is in little doubt, and that is despite the odd brawl -- sometimes serious -- involving his men.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Russie, la meute des Loups rugit à moto pour la patrie - AFP - Anais Llobet et Maxime Popov

Message  Vivre Enrussie le Mer 8 Oct 2014 - 5:07

Les Loups de la Nuit, reconnaissables à leurs grosses cylindrées tunées, refusent pourtant catégoriquement d'être appelés "bikers" comme leurs homologues motards américains, les Hell's Angels.
Faux :
Homologue definition du Larousse :
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/homologue/40279
Qui correspond à quelque chose d'autre, qui en a le même rôle, le même caractère dans un système différent

Le club Russe n’est pas un club lié aux « big four » (Hells Angels, Outlaws, Mongols, Bandidos) , le club ne se réfère pas à la culture 1%

Il est donc faux et diffamatoire de considérer les Loups de la Nuit comme un club homologue aux Hell’s Angels.


Sur ce point la version anglaise est différente:
Roaring through Moscow after dark with their big bikes, long hair and leather jackets, the Night Wolves could be Russia's answer to the Hell's Angels. But these are riders with a cause, and that cause is the motherland

-------------------------------------------------------------

Si le nombre exact de ses membres est un secret bien gardé,
Faux :
La liste des sections locales et internationales est disponible sur le site internet du club et le chiffre global également.
http://www.nwrussia.info/

--------------------------------------------------------------
un colosse barbu de près de deux mètres,
Faux :
La description du «chirurgien »  ne correspond pas à la réalité :
Oui, il est grand barbu et athlétique mais ce n’est pas un « colosse de 2 mètres »…





-------------------------------------------------------------

Sous l'épais feuillage qui entoure un vaste bar à l'air libre, en périphérie de la capitale russe,
Faux :
La description correspond au Bike Center qui s’il n’est pas au centre de la capitale est situé entre le périphérique intérieur (3 cercle) et l’extérieur (MKAD)


-----------------------------------------------------------------
c'est ici que commence le voyage pour les jeunes motards qui aspirent à rejoindre leurs rangs: dans la tanière des loups.
Faux :
A-     En écrivant « jeunes motards » l’auteur donne une image qui ne correspond pas à la réalité. Des « moins jeunes » de 50 ans rejoignent également le club.

B-      Un motard quel que soit son âge (…) qui désire rejoindre le club va rendre visite à la section locale la plus proche de chez lui, faire connaissance et selon sa disponibilité participer aux différentes manifestations locales, nationales voir internationales

------------------------------------------------------------------
lors de leur parade dans le bastion séparatiste de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine.
- La journaliste « oublie » de signaler qu’il existe une section des « Loups de la nuit » en Ukraine et régulièrement le club participe (quand cela reste possible…) aux événements de la vie locale comme ce fut le cas pour la journée de la ville de Lougansk.
- Pas un mot également sur l’engagement du club dans la collecte et l’envoi d’aide alimentaire en Ukraine. Engagement humanitaire qui a valu au président de la section de Kiev de passer plusieurs mois dans les geôles de la junte de Kiev pour « aide aux terroristes »…

...leur présence est toujours synonyme de démonstration de force, comme lors de leur grand rassemblement en Crimée

...dont l'éventail va de la démonstration de force en Crimée à de simples parades dans les rues des villes russes.

La journaliste omet de signaler que le « grand rassemblement en Crimée » est un rassemblement annuel qui existe depuis plus de 5 ans sous le nom de « Bike Show » avec une participation internationale sur scène et dans le public...

Bike Show 2014:


-----------------------------------------------------------------

Au final un article bâclé qui donne une image « brouillée » du club les Loups de la Nuit »,  alimentant le décalage entre la Russie dépeinte par l’AFP et la réalité sur place.

Mais n’est ce pas le but recherché ?

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Russie, la meute des Loups rugit à moto pour la patrie - AFP - Anais Llobet et Maxime Popov

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum