UKRAINE. Mariopol : les babouchkas contre les forces spéciales - Par Natacha Tatu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UKRAINE. Mariopol : les babouchkas contre les forces spéciales - Par Natacha Tatu

Message  Vivre Enrussie le Ven 9 Mai 2014 - 8:19

http://tempsreel.nouvelobs.com/ukraine-la-revolte/20140508.OBS6558/ukraine-mariopol-les-babouchkas-contre-les-forces-speciales.html

extrait:

Puis, soudain, des cris : "Les fascistes, ils arrivent". Déboulent deux camions remplis de plusieurs dizaines de militaires ukrainiens cagoulés, armés de kalachnikov braquées sur la foule. Et ils tirent. Cris et hurlements. La foule terrorisée essaie de s’abriter comme elle peut. En fait, ce sont des tirs de sommation, mais c’est la panique générale. Une femme, littéralement hystérique, fait une crise de nerfs, ajoutant à la confusion. Les quelques manifestants pro-russes qui osent se mettre sur leur chemin sont repoussés sans ménagements à coups de crosse et de coups de pieds.

En cinq minutes, les militaires ont évacué les 15 prisonniers et disparu, aussi vite qu’ils arrivés. Une opération nette et sans bavure.

Commentaire:

Daniel Daniel a posté le 8 mai 2014 à 20h53
… Madame Tatu nous dit :
« … En cinq minutes, les militaires ont évacué les 15 prisonniers et disparu, aussi vite qu’ils arrivés. Une opération nette et sans bavure. … »

Il y a 2,3 jours en arrière, le Parisien informait que le commandant ukrainien en chef de l’Armée de Terre a été limoge par le régime des nazis de Kiev.

Sanction due - très certainement - suite à son manque d’enthousiasme vis-à-vis des assassinats commis par les nazis ukrainiens.

Alors madame Tatu vos « militaires » opérant « net et sans bavure » comme vous dites, sont des criminels cagoulés pour ne pas être identifies.
Pilotés depuis Kiev par les dizaines d’americains appartenant à la CIA et au FBI.

Et les 15 personnes … que vous dites « évacués » …
tout laisse à penser qu’elles seront assassinés dans des conditions atroces.

Tout comme ces dizaines de personnes l’ont été, à Odessa.

http://reseauinternational.net/odessa-un-simulacre-dincendie-pour-couvrir-lexecution-dun-des-plus-atroces-massacres-jamais-vus/

Alors … madame Tatu … faites preuve d’un minimum … ne serait-ce que de retenue.
Si ce n’est pas d’autre … chose …
Tachez d’écrire d’une façon « supportable ».

Vos propos :
« … Seule certitude : les militaires ukrainiens envoyés par Kiev font manifestement tout pour éviter le bain de sang, mais ils n’arrivent pas à reprendre la main…. »

Comment vous est-il possible d’écrire de telles énormités ?!




Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum