L'Estonie confirme une conversation piratée avec Ashton sur les snipers en Ukraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Estonie confirme une conversation piratée avec Ashton sur les snipers en Ukraine

Message  Vivre Enrussie le Mer 5 Mar 2014 - 21:47


http://www.sudinfo.be/952073/article/actualite/l-info-en-continu/2014-03-05/l-estonie-confirme-une-conversation-piratee-avec-ashton-sur-les-snipers-en
Le chef de la diplomatie estonienne a confirmé mercredi le contenu d’une conversation téléphonique piratée qu’il a eue avec la représentante de la diplomatie européenne sur des allégations selon lesquelles les snipers auraient tiré sur les manifestants comme sur la police lors des évènements dramatiques des 20 et 21 février à Kiev. Le ministre estonien a déclaré à Mme Ashton que selon ses sources à Kiev, «c’étaient les mêmes tireurs embusqués qui ont tué des gens des deux côtés», aussi bien parmi les manifestants que les policiers. «Là-bas, ils pensent de plus en plus que ce n’était pas Ianoukovitch qui était derrière les snipers mais quelqu’un de la nouvelle coalition», a-t-il dit.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Snipers à Kiev: qui a tiré ? (par Jacques Sapir)

Message  Vivre Enrussie le Jeu 6 Mar 2014 - 6:37

http://blogs.mediapart.fr/blog/riennevaplus/050314/snipers-kiev-qui-tire-par-jacques-sapir

C’est ainsi que l’on appelle une information urgente, et celle-ci pourrait bien l’être. Le site ZeroHedge[1] a mis en ligne une conversation téléphonique entre Mme Catherine Ashton (représentant l’UE) et le Ministre des Affaires Étrangères de l’Estonie quant à l’origine des snipers qui ont fait une partie des morts lors des manifestations de la place Maidan à Kiev qui ont conduit à l’éviction du Président légal, M Ianoukovitch. On peut y entendre (la conversation est en anglais) :

Paet: Toutes les évidences montrent que les personnes qui ont été tuées par des snipers des deux côtés, les policiers et les personnes dans les rues, que c’était les mêmes snipers tuant ces personnes des deux côtés…Des photos montrent que ce sont les mêmes pratiques, le même type de balles, et il est très troublant que maintenant la nouvelle coalition, ils ne veulent pas faire une enquête sur ce qui c’est exactement passé. Ainsi il y a maintenant une compréhension de plus en plus forte que derrière ces snipers il n’y avait pas Ianukovitch mais quelqu’un de la nouvelle coalition.

Ashton: Je pense que nous ne voulons pas d’enquête. Enfin, je n’avais pas saisi cela, c’est intéressant. Gosh.

Paet: Cela discrédite déjà la nouvelle coalition.

Ceci est extrêmement grave. Cette fuite, confirmée par ailleurs par le Ministère des Affaires Étrangères de l’Estonie[2], indique que ce sont bien des provocations organisées par des personnes dans le camps de manifestants, qui ont abouti à créer l’émotion nécessaire pour forcer le Président Ianoukovitch au départ. Ces provocations sont responsables de dizaines de morts. On discerne alors mieux la trajectoire de ce qui s’est déroulé. Après l’accord du 21 février 2014, certains dans le camp des anti-Ianoukovitch ont décidé de passer en force, et dans ce but ont organisé des provocations criminelles, qui ont été relayées par la presse dans les pays de l’UE et aux Etats-Unis. On comprend mieux, dans ce contexte, l’inquiétude qui s’est rapidement propagée dans l’Ukraine de l’Est et du Sud, conduisant aux manifestations pro-Russes de la fin de semaine dernière. Très clairement cela établit aussi que autant le début du mouvement avait bien était démocratique, autant ce qui s’est passé à Kiev relève d’un coup d’état et non d’une « révolution ». Les citoyens des pays de l’UE sont donc en droit d’exiger des comptes à Mme Ashton et à leur gouvernement et précisément :
1.Est-il vrai que Mme Ashton a été informée de ces événements et qu’elle n’a pas voulu diligenter une enquête. Si cela s’avérait exact, la seule issue possible serait la démission de Mme Ashton.
2.Pourquoi l’UE ne veut elle pas faire de commentaire à ce sujet ou même de démenti ?
3.Que savaient les responsables de la diplomatie française ? Il est urgent que la commission des affaires étrangères se réunisse dans les plus brefs délais et entende le Ministre à ce sujet.
4.Une enquête doit donc être faite dans les plus brefs délais, par une commission indépendante. En attendant il faut suspendre tout contact entre les pays de l’UE et le nouveau pouvoir de fait en Ukraine.

[1] http://www.zerohedge.com/news/2014-03-05/behind-kiev-snipers-it-was-somebody-new-coaltion-stunning-new-leak-reveals-truth

[2] http://www.vm.ee/?q=node/19352

NDLR: Voici la lien vers la conversation sur youtube:

http://www.youtube.com/watch?v=ZEgJ0oo3OA8#t=73

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Estonie confirme une conversation piratée avec Ashton sur les snipers en Ukraine

Message  Vivre Enrussie le Jeu 6 Mar 2014 - 8:02

http://blogs.mediapart.fr/blog/riennevaplus/050314/snipers-kiev-qui-tire-par-jacques-sapir#comments



Paul Jorion a repris également l'information : http://www.pauljorion.com/blog/?p=62814
Voir aussi l'article de Philippe Grasset : http://www.dedefensa.org/article-lady_ashton_le_ministre_estonien_et_les_snipers_05_03_2014.html
Seule la presse belge (Le Soir) et suisse (la RTS) relaient l'info. En France, c'est l'autocensure à cette heure, d'après le fil de Google info. J'ai également vérifié un par un les sites des quotidiens nationaux français. Un certain temps semble nécessaire pour établir le nouveau récit qui va alimenter le discours journalistique. En revanche, l'information est d'ores et déjà très largement couverte par tous les médias britanniques, BBC, Guardian, Times, Telegraph compris, ce qui révèle que le Royaume-Uni est l'un des rares pays libres de l'Union europénne. Dans la presse française en ligne, on retrouve l'information, mais, comme ici, seulement dans les commentaires. On assiste ainsi à un décalage croissant entre le lectorat et les journalistes "embedded" sur place dans leurs rédactions.
Quoiqu'il en soit, cette affaire met sur la sellette Catherine Ashton, qui fut en première ligne pour soutenir l'organisation du coup d'état en Ukraine. Je me permets cette citation de l'article d'un journal britannique que j'ai publié sur mon blog aujourd'hui :
L'Union européenne a été cette fois directement impliquée. Qu'est-ce qui a donné aux ministres des Affaires étrangères polonais, français et allemand le droit de négocier des accords qui ont conduit à la destitution d'un gouvernement élu en Ukraine? Ces puissances étrangères ont ignoré la Constitution de l'Ukraine et fait pression sur les Ukrainiens pour s'en écarter.
Une photo dans le New York Times de Catherine Ashton, la chef de la politique étrangère de l'UE, serrant la main à Mme Timochenko à Kiev résume vraiment les choses. Ashton est une fonctionnaire non élue qui a zéro soutien démocratique. La seule présence d'Ashton a vendu la mèche : c'était un coup monté antidémocratique.
L'intervention des snipers semble donc être une provocation de certaines tendances d'Euro-Maidan. Elle visait à faire échouer l’accord du 21 février 2014. Et s'ensuivit en effet la désaffection d'une quarantaine de députés de la majorité préparant le renversement du président élu et la suspension de la Constitution.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Estonie confirme une conversation piratée avec Ashton sur les snipers en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum