L'Ukraine tergiverse entre l'Union européenne et la Russie - Arielle Thedrel

Aller en bas

L'Ukraine tergiverse entre l'Union européenne et la Russie - Arielle Thedrel

Message  Vivre Enrussie le Mer 20 Nov 2013 - 7:09

http://www.lefigaro.fr/international/2013/11/19/01003-20131119ARTFIG00339-l-ukraine-tergiverse-entre-l-union-europeenne-et-la-russie.php

Commentaires:
Edmond a écrit:Je trouve le raisonnement d'Arielle Thedrel bien maigre et inconsistant :
1) Vous parlez des pressions et de menaces russes. Mais pourquoi omettez-vous d'appeler les choses par leur nom en nous parlant de Kwasniewski et Pat Cox qui veulent «arracher» un compromis sur Timochenko? Parce que les pressions et les menaces «démocratiques» ne sont pas du tout des pressions et des menaces, mais alors quoi donc?
2) Sur quoi vous basez-vous pour qualifier le côté russe d'«obscur»?
Pour moi, à la lumière de ce qui se passe dernièrement en France, je serai plutôt enclin à appeler «obscur» le côté français...
3) Vous parlez encore et toujours de la Russie alors qu'en réalité il s'agit de l'Union douanière. Il est de bon ton, en Occident, de dire que la Russie «dicte» les résolutions de l'UD, mais je vous défie de me donner une seule preuve de ceci.
4) Pourquoi omettez-vous de parler du coût pour l'Ukraine de cette «intégration»? Suivant les experts, il s'agirait d'une somme située entre 150 et 500 milliards d'euros sur 10 ans, ce qui pour l'économie ukrainienne est énorme. Et si l'on se réfère à «l'aide» de l'UE à la Grèce, je vois mal cette même UE débourser cette somme pour les beaux yeux des Ukrainiennes...
5) Pourquoi omettez-vous de parler de la déclaration de Rasa Juknevičienė, députée au Parlement national lituanien et ancienne ministre de la défense de Lituanie selon laquelle l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN et dans l'UE est très importante pour trouver un «nouvel équilibre» (face à qui, je me demande) lorsque l'OTAN aura quitté l'Afghanistan...
6) Et, enfin, pourquoi occulter le fait que même les plus grands lobbyistes de l'UE, quand on leur pose la question de savoir ce que l'Ukraine peut proposer à l'UE ont du mal de formuler une réponse un tant soit peu réaliste. E réponse à cette question, le boxeur Klitchko (et homme politique...) avait parlé de
a) tchernoziom (les fameuses terres noires) qui permettraient à l'Ukraine de devenir le «grenier», le «jardin» de l'Europe. Il n'a seulement pas dit ce que va faire l'Europe de ses propres agriculteurs qui déjà ne sont pas au mieux...
b) il a parlé de métal (acier) mais il ne s'est pas posé la question de savoir ce que l'Europe va faire de son industrie de l'acier (rappelez vous Gondrange...).
Etc., etc., etc., on pourrait en écrire des tonnes...
Je pense en règle générale qu'il est très malsain de simplifier les choses comme le fait notre auteur en coloriant de noir la Russie (bien qu'il s'agisse de l'Union douanière) et de blanc l'UE. En réalité, la Russie n'est pas du tout noire tout comme l'UE n'est pas tout à fait blanche... Alors laissons les Ukrainiens décider. Ils sont le mieux placés pour ce faire...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum