Pussy Riot : pourquoi une telle médiatisation?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pussy Riot : pourquoi une telle médiatisation?

Message  Vivre Enrussie le Mer 29 Aoû 2012 - 21:12

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/16/43f002b58215e197a0ac64da3576efc9.html
Voina est un mot russe qui signifie la guerre. Voina, c'est aussi le nom d'un groupe créé en 2007 par des étudiants en philosophie de l'Université d'Etat de Moscou.

Pussy Riot appartient à ce groupe.

Leur but? Ebranler l'image de la Russie. Avec l'écho rencontré dans la plupart des medias occidentaux, leur message a trouvé ses relais.

Pour leurs actions, c'est la violence qui est revendiquée. Qu'elle soit de rue ou d'ordre symbolique, elle opère dans des lieux de culture, de culte ou dans des surfaces commerciales.

Scènes d'orgies dans un musée ou de masturbation avec un poulet dans un supermarché, telles sont entre autres faits artistiques, la manière qu'a ce groupe d'exprimer son amour de la Russie.

Ce qu'on sait peut-être moins, est que ce groupe a été lauréat d'un prix décerné par le Ministère de la culture russe au printemps 2011. Cette récompense a surpris. Elle primait le dessin d'un pénis géant sur un des ponts de Saint Pétersburg.

S'émouvoir du sort réservé à ces jeunes est une chose.Se demander comment on recevrait ici de telles actions dans nos musées ou nos différents lieux de culte, une autre.

Car assister à ces manifestations artistiques dans les églises, les temples, les mosquées ou les synagogues de nos pays occidentaux, serait-il vraiment du goût de chacun?

Le jugement vient de tomber. Autant dire que certains medias ne mâchent pas leurs mots.
...


http://french.ruvr.ru/2012_08_27/ecrivaine-Helene-Richard-Favre-interview/
J'ai avant tout réagi à certains propos simplificateurs et réducteurs qui ont accompagné le traitement médiatique de ce dossier en Occident. Dans le déferlement d'articles qui a suivi le procès et son verdict, je n'ai trouvé que bien peu d'appréciations nuancées. Or un tel dossier ne peut s'envisager de manière manichéenne. Il pose de graves questions qui ont trait à l'identité profonde de chacun, croyant ou non et ne se résume pas à l'attaque en règle d'un pays dont n'on a vu remonter à la surface que ses aspects les plus sombres.


http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/23/la-guerre.html
La guerre
La maladie est une chose, la volonté de détruire une autre.

Les jeunes femmes des Pussy Riot auraient été diagnostiquées par un psychiatre. Si elles n’ont pas vu leurs prestations s’achever dans un asile, c’est que leur raison n'aurait pas été considérée comme entamée.

Il faut donc considérer ce groupe allié à celui de « Voïna » (la guerre en russe) comme décidé au combat. Tel est d’ailleurs bien l’objectif visé par ces jeunes femmes, déclarer la guerre au pouvoir russe en place et la mener par des actions dites artistiques.

Discuter de la peine infligée à ces femmes n'est pas ici le propos. Mais relever l’avalanche médiatique qu'elles ont voulu déclencher par leurs actions, oui. Car c’est de manière consciente et décidée que ces femmes ont mené leur guerre.

C’est pourquoi la sentence qui leur a été infligée ne les a pas effrayées. Résolument combattantes, elles revendiquent leur sort et refusent de se porter victimes. C’est leur droit. Qui le contesterait?

Dans ce cas, les rappels de Goulags ou autres époques dites staliniennes par certains medias ont bon dos de la part de ceux qui, autrefois, ne se hâtaient pas d’en faire leurs grands titres.

On dira qu'ils ne savaient pas.


Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pussy Riot : pourquoi une telle médiatisation?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum