Obama et Medvedev affichent leur entente cordiale - Laure Mandeville

Aller en bas

Obama et Medvedev affichent leur entente cordiale - Laure Mandeville

Message  Vivre Enrussie le Ven 25 Juin 2010 - 21:00

24/06/2010 - http://www.lefigaro.fr/international/2010/06/24/01003-20100624ARTFIG00763-obama-et-medvedev-affichent-leur-entente-cordiale.php

Le président américain a reçu, jeudi, son homologue russe en insistant sur leurs convergences sur les grands dossiers.

De notre correspondante à Washington

Quand on interroge les conseillers de Barack Obama sur les chefs d'État ou de gouvernement avec lesquels il a réussi à établir une relation personnelle privilégiée depuis son arrivée au pouvoir, le nom du président russe, Dmitri Medvedev, est souvent cité en tête de liste, au côté de celui du premier ministre indien… Surprenant à première vue, étant donné les formidables différences de culture politique qui séparent les deux hommes et leurs deux pays - démocratie d'un côté, régime de plus en plus autoritaire de l'autre -, le détail en dit long sur la lecture délibérément optimiste que l'Administration américaine fait de la «relance» de sa relation avec la Russie.

Le chaleureux accueil que Barack Obama a réservé jeudi à son hôte à la Maison-Blanche, où les deux hommes se sont retrouvés pour des entretiens sur les grands dossiers - Iran, Corée, G8 et G20 - avant d'aller déjeuner et présider ensemble un sommet dédié aux relations économiques bilatérales, jugées «sous-développées», parle de lui-même. Le numéro un américain s'est dit «très content» des «pas concrets réalisés depuis 18 mois». «Le président Medvedev et moi-même avons délibérément essayé d'éviter de définir les relations russo-américaines comme un jeu à somme nulle», a-t-il expliqué, selon l'agence Interfax, en référence aux réflexes de la guerre froide, quand toute bonne nouvelle pour l'un des supergrands était une mauvaise nouvelle pour l'autre.

À en croire les conseillers de Barack Obama, la relation «exceptionnellement forte et proche» des deux présidents a beaucoup fait pour améliorer le climat, très dégradé à la fin de l'ère Bush, marquée notamment par l'invasion de la Géorgie. Le fait qu'ils soient tous deux «des juristes» a joué, a expliqué Ben Rhodes, qui a précisé qu'Obama et Medvedev avaient passé des heures au téléphone sur le détail de leurs accords sur le nucléaire ou sur l'Iran.

Mais l'Administration estime que c'est surtout sa philosophie générale qui a porté ses fruits: définir les sujets d'intérêt national communs sur lesquels les deux parties pouvaient avancer ensemble, au lieu de se concentrer sur les désaccords. «Notre pari était que nous pouvions améliorer notre relation avec la Russie, sans sacrifier nos relations avec nos amis» d'Europe de l'Est (NDLR), expliquait récemment le secrétaire adjoint aux Affaires européennes, Phil Gordon, devant le German Marshall Fund.

Désaccord sur la Géorgie
De ce point de vue, les Américains estiment que la récolte a été très fructueuse: signature d'un accord de désarmement nucléaire Start, ralliement de la Russie à de nouvelles sanctions contre l'Iran et la Corée du Nord. Un accord a aussi été signé pour faciliter le transit des troupes américaines vers l'Afghanistan. «Ce n'est pas mal en 18 mois, vu le point d'où on était parti», s'est réjoui Gordon. En contraste avec les difficultés rencontrées en Afghanistan ou au Moyen-Orient, la politique russe est clairement vue comme un franc succès, même si des désaccords «profonds» demeurent sur la sécurité européenne ou la Géorgie.

Jeudi, le président Obama a appelé la Russie à travailler avec l'Amérique sur la question de la défense antimissile, un irritant qu'il voudrait transformer en gisement de coopération. L'abandon du projet de bouclier antimissile de Bush par Obama a temporairement calmé la colère russe. Mais le nouveau projet de l'Administration pour contrer la menace iranienne inquiète toujours Moscou.

L'Amérique espère aussi des avancées économiques. Huitième puissance du monde par son économie, la Russie n'est que le 25e partenaire commercial des États-Unis… La visite de Dmitri Medvedev dans la Silicon Valley et son plaidoyer en faveur d'une politique d'innovation apparaissent à Washington comme l'occasion rêvée de pousser Moscou à aller vers une économie plus transparente…

Ce tableau très rose ne convainc toutefois pas tout le monde. L'ancien sous-secrétaire adjoint aux Droits de l'homme de Bush, David Kramer, désormais chercheur au GMF, où il a donné la réplique à Phil Gordon, estime qu'il est beaucoup «trop tôt» pour «parler de succès». Il invoque le document de politique étrangère produit récemment par le gouvernement russe et ses passages «très effrayants» sur ses intentions dans son ex-empire. «Nous ne portons pas assez d'attention au reste de la région», dit-il, appelant à ne pas vendre «les Géorgiens et les Moldaves» au nom d'une bonne relation avec les Russes.

De manière générale, nombre d'observateurs s'interrogent sur la capacité de l'Administration à s'accommoder longtemps du durcissement spectaculaire de la politique intérieure russe, où les opposants politiques sont poursuivis et la liberté de parole bafouée. Mais pour Phil Gordon, le tableau interne n'est pas aussi noir. «Certains développements donnent l'espoir de voir émerger une Russie plus démocratique», dit-il.

et oui pour un peu nous allions oublier Laure ex-correspondante de Washington du Figaro a Moscou maintenant a Washington.

C'est certainement un hasard si elle cite Kremer Rolling Eyes
ps: http://vivreenrussie.1fr1.net/medias-anglophones-f28/upset-over-reset-t3319.htm
"David Kramer, who in the past months has become one of the most active and vociferous critics of "reset" (shall we call him a Reseterminator?) "

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obama et Medvedev affichent leur entente cordiale - Laure Mandeville

Message  Alexandre LATSA le Sam 26 Juin 2010 - 12:46


Le président américain a reçu, jeudi, son homologue russe en insistant sur leurs convergences sur les grands dossiers.


Les grands basculements sont en cours ..

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum