Quand M. Pujadas rit jaune…quel bonheur… Mais au final, c’est bien triste pour notre télévision publique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand M. Pujadas rit jaune…quel bonheur… Mais au final, c’est bien triste pour notre télévision publique !

Message  Vivre Enrussie le Sam 12 Juin 2010 - 8:11

11/06/2010 - http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-m-pujadas-rit-jaune-quel-76181?debut_forums=0

Ecrit par un russophobe qui ne connait la Russie qu' au travers l'oeil des medias francais, mais il y des reactions interessantes:

non666 a écrit:Je ne sais pas quelle etaient les intentions de la direction de France-Television ni de l’oligarchie qui controle desormais les medias public (Val , Ockrent) , ni ce que le propagandastaffel de l’Elysée voulait en retirer.

La seule chose qui est sure, c’est que Poutine leur a montré qu’il maitrisait les techniques de com au moins aussi bien qu’eux.
Il avait des reponses bien calibrées sur tous les sujets "peau de banane" que les vassaux des etats unis etaient capable de lui envoyer pour se faire mouser aupres de leur donneur d’ordre.

Au Lieu de l’image du tyran repoussoir qu’il voulait nous donner , le "journaliste/communicant" n’a fait en fait que de nous montrer un Poutine calme, organisé qui tranche singulièrement avec l’excité l’Elysée.

C’est vers l’est que devrait s’etendre l’Europe politique puisque la Russie en fait naturellement partie.
Entre l’espace naturel, la maitrise globale de toutes les technologies , toutes les siences , et les ressources naturelles , un tel ensemble aurait naturellement le premier plan. role mondial.
Lorsque la realité du 11 septembre sera connue, le rejet des anglo-saxons et de leurs COMPLICES sera tellement fort que la Russie nous apparaitra finalement comme une partenaire naturelle et souhaitable logique.
C’est ce moment la que nous devons preparer.
La France , à alle seule possede toutes les complementarités qui manquent à la Russie :
La deuxieme plus grand zone economique maritime, des accès et des ports sur TOUTES les mers du globe, une economie mixte parfaitement compatible avec celle de la Russie....
Il suffira d’eradiquer les collabos "Français" du NWO , et le tour sera joué.

l’original Roungalashinga a écrit:Il a été jouissif de voir Poutine renvoyer à Pujadas cette tendance occidentale à toujours chercher la paille dans les droits de l’Homme du voisin. Rien que pour ça, l’interview valait le coup.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La leçon de Poutine

Message  Vivre Enrussie le Dim 27 Juin 2010 - 8:14

16/06/2010 - http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/06/16/la-lecon-de-poutine_1373744_3232.html
Franck Nouchi
L'arroseur arrosé, un classique de l'entretien télévisé. C'était la semaine dernière, au cours du "20 heures" de France 2. A Sotchi, David Pujadas interviewait Vladimir Poutine, le premier ministre russe. Plus précisément, il lui demandait s'il comprenait les inquiétudes des Français à propos des assassinats de journalistes et du manque d'indépendance des médias audiovisuels russes.

Bien calé dans son fauteuil, Vladimir Poutine en souriait d'avance : "Oui, je les comprends. C'est une vieille tradition des pays européens que d'imposer aux autres leurs règles et leurs standards. Souvenez-vous de la période de la colonisation de l'Afrique. Les Européens y débarquaient avec leurs lois, avec leurs règles et ils étaient fiers d'éduquer et de civiliser les indigènes. Concernant ces violations, elles existent partout. Si l'on prend par exemple la violation des droits de l'homme dans les prisons, chez vous, en France..." "C'est comparable ?", demanda Pujadas. "Evidemment. Il y a quelques années, les organisations de défense des droits de l'homme ont écrit des volumes gros comme ça concernant le respect de ces droits dans vos établissements pénitentiaires. Ces violations existent. Il faut lutter contre..."

David Pujadas préféra ne pas prolonger la discussion. Il aurait bien évidemment pu insister, demander des précisions sur les enquêtes en cours concernant certains des assassinats les plus emblématiques de la "décennie Poutine" : Anna Politkovskaïa, Natalia Estemirova, etc. Mais, il sentait Vladimir Poutine prêt à en découdre avec son sourire un rien provocateur. Encore un peu et il aurait pris un malin plaisir à évoquer la loi qui accorde au président de la République française le pouvoir de nommer lui-même les patrons de l'audiovisuel public....

A quelques jours près, Vladimir Poutine aurait également pu citer l'ordonnance du tribunal administratif de Rouen qui, vendredi 11 juin, a condamné en référé l'Etat français à indemniser 38 personnes qui se plaignaient d'être incarcérées ou de l'avoir été "dans des conditions n'assurant pas le respect de la dignité inhérente à la personne humaine" (dans ses attendus, le tribunal souligne qu'à la maison d'arrêt de Rouen, dite "Bonne Nouvelle", les conditions d'incarcération constituent "un manquement aux règles d'hygiène et de salubrité").

A la suite de quoi, le premier ministre russe aurait pu conclure par un tonitruant : "Les prisons françaises constituent une honte pour votre République, ce n'est pas moi qui le dit, c'est votre président."

Il n'en fut heureusement rien. Vladimir Poutine préféra s'en tenir aux considérations générales citées plus haut. Pour sa prochaine interview, il lui restera d'autres sujets d'actualité en réserve : la surpopulation carcérale, la forte augmentation du nombre de suicides dans les prisons françaises... Il est des leçons dont on aimerait pouvoir se passer.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum