- Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

- Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Mai 2010 - 10:13

Broder:
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/broder/


Quelques exemples de son travail de brodeuse:

Le KGB est de retour
06/05/2010 - http://www.slate.fr/story/20915/kgb-sex-tape-poutine-medvedev

extrait:

L'été dernier, alors que depuis quelques années les membres des missions diplomatiques fréquentaient sans souci les nombreux endroits chauds de la capitale russe, au nombre desquels un cabaret nommé Le Bordeaux, tenu par un Français, deux diplomates américain et britannique ont été filmés chacun à leur tour dans des circonstances similaires, soi-disant en compagnie de prostituées.

Amalgames:

1- Est ce que l'été dernier le "français" était toujours le tenancier du "Bordo"?
A priori il était plutôt le tenancier du "19" qui a ouvert fin juin 2009...

2- La phrase est tendancieuse car elle suggere que les deux diplomates ont ete filme au Bordo, hors il me semble:
a - en ce qui concerne le diplomate britannique il s'agit du consul adjoint a Ekaterinbourg ,James Hudson, en juillet 2009:

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/uk/article6674552.ece
A British diplomat has been forced to resign after apparently being caught on film in a classic Cold War-style sex sting with two Russian prostitutes.

James Hudson, who is divorced with a child, stood down from his post as Deputy Consul General in Yekaterinburg, in Russia’s industrial heartland, after a video apparently showing him having sex with two blonde prostitutes was posted on the internet.

A link to the video clip — lasting 4 minutes and 18 seconds — was posted on a Russian news website under the title “Adventures of Mr Hudson in Russia”.

http://www.themoscowtimes.com/news/article/british-diplomat-quits-amid-sex-tape-scandal/379430.html
http://www.mosnews.com/society/2009/07/07/ukvideo/

b - le diplomate americain est Kyle Hatcher, voir le reportage sur RT, la video a ete prise dans une chambre d'hôtel et non au "Bordo".
http://www.youtube.com/watch?v=Xmh_kpY-NqY
http://celebgalz.com/kyle-hatcher-kyle-hatcher-prostitute-tape-photos/
http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1205043/U-S-diplomat-caught-video-new-Russian-honeytrap.html

----------------------------------------

Ce n'est pas le premier article de Slate qui raconte n'importe quoi sur la Russie et ce n'est certainement pas le dernier...

----------------------------------------



Dernière édition par Louis Joseph le Sam 8 Oct 2011 - 7:35, édité 7 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Mai 2010 - 10:14

Sur Slate c'est avec un "f" en signature de l'article (même pas capable d'écrire le nom de leur "journaliste"...)
hors ici c'est deux "f"
http://www.slate.fr/source/nathalie-ouvaroff
Journaliste russe. Elle vit à Moscou.


http://www.diploweb.com/_Nathalie-OUVAROFF_.html

Biographie partiellement mise à jour en 2009

Maîtrise de russe.

Diplômée de l’Institut d’ Etudes Politiques de Paris. DEA de soviétologie.

Nathalie Ouvaroff a notamment été correspondante du Figaro en Inde et chargée de mission pour la Fondation pour les études de défense nationale (FEDN).

De 2005 à 2009, Nathalie Ouvaroff a été journaliste à Moscou.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le futur président russe s'appelle Poutine

Message  Vivre Enrussie le Sam 25 Sep 2010 - 7:43

24/09/2010 - http://www.slate.fr/story/27453/le-futur-president-russe-poutine

Dans le flot de la logorrhée anti-Poutine de cet article l'on trouve ceci:
Au mois d’août, les incendies de forêt qui ont ravagé une bonne partie du pays

C'est quoi une bonne partie de 17 075 000 km²??

Superficie de la Russie: 1 707 500 000ha
Une bonne partie c'est quoi?
50%: 853 750 000ha
25%: 426 875 000ha
10%: 170 750 000ha
5%: 85 375 000ha
1%: 17 075 000ha

Superficie des incendies: 1 000 000ha






Dernière édition par Arthur le Sam 25 Sep 2010 - 20:37, édité 1 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Alexandre LATSA le Sam 25 Sep 2010 - 19:48

Arthur a écrit:24/09/2010 - http://www.slate.fr/story/27453/le-futur-president-russe-poutine

Dans le flot de la logorrhée anti-Poutine de cet article l'on trouve ceci:
Au mois d’août, les incendies de forêt qui ont ravagé une bonne partie du pays

C'est quoi une bonne partie de 17 075 000 km²??

Sur RIA Novosti
http://fr.rian.ru/russia/20100819/187265296.html
10,79 millions d'hectares de forêts et d'autres territoires ont brûlé en Russie, selon les données du satellite américain Terra fournies jeudi par le Centre global de suivi des incendies (Global Fire Monitoring Center, GFMC) à Freiburg, en Allemagne.

Superficie de la Russie: 1 707 500 000ha
Une bonne partie c'est quoi?
50%: 853 750 000ha
25%: 426 875 000ha
10%: 170 750 000ha
5%: 85 375 000ha
1%: 17 075 000ha

Superficie des incendies: 1 000 000ha


Au 3 septembre :

- selon le ministère des Situations d'urgences, plus de 29.000 foyers d'incendies naturels d'une superficie totale de 927.500 ha sont apparus en Russie depuis le début de l'été dernier. Plus de 50 personnes ont péri dans les flammes, et 2.500 maisons sont parties en fumée.
http://fr.rian.ru/russia/20100903/187353437.html

- Les feux de forêts et de tourbières ont fait une cinquantaine de morts cet été et ont ravagé un million d’hectares en Russie, compromettant de nombreuses récoltes.
http://fr.euronews.net/2010/09/03/russie-incendies-meurtriers-dans-le-sud/

- Les feux de forêt qui ont frappé la Russie cet été ont ravagé plus d'un million d'hectares de forêts
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gl1BmfaRmR7ckFm_bh3d4qdXLWSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Alexandre LATSA le Sam 25 Sep 2010 - 19:51



Enfin, la société est en proie à un malaise profond ... La criminalité augmente. Il ne se passe pas de jours sans qu’on ait à déplorer un ou plusieurs meurtres. Les heurts entre bandes rivales sont fréquents et meurtriers.


Ho Ho Ho .. On ne parle pas plutot de la seine saint denis la ??

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Alexandre LATSA le Sam 25 Sep 2010 - 20:16

24/09/2010 - http://www.slate.fr/story/27453/le-futur-president-russe-poutine

Nathalie Ouvaroff a écrit:Les projets de réforme n’ont pas vu le jour. La corruption est omniprésente, tant dans la vie publique que dans la vie privée. Le président n’a pas été en mesure de libéraliser le régime. La dérive autoritaire initiée et soutenue par la Maison blanche est palpable: renforcement des pouvoirs du FSB, manifestations de rues de plus en plus férocement réprimées, opposants emprisonnés pour avoir refusé «d’obtempérer aux injonctions des forces de l’ordre".

N'importe quoi ? Vous avez des sources ? Vous parlez Russe ?
Faites vous allusion au manifestation du mouvementS31 ?
Savez vous que contrairement à ce que vous dites, ce groupuscule inconnu et sans aucune importance en Russie s'était fait proposé des zones autres pour manifester, mais qu'ils les ont refusés pour délibéremment se faire arrêter et pouvoir hurler à la dureté du régime
http://rian.ru/moscow/20100831/270744537.html
« ..Организаторам "Стратегии-31" были предложены для проведения митинга Болотная площадь, площадь Краснопресненской заставы у памятника "Героям революции 1905-1907 годов", и Чистопрудный бульвар у памятника Грибоедов».

Ou encore qu'une telle photo
http://fr.rian.ru/society/20100831/187333427.html
est une manipulation pour faire frémir le lecteur étranger et à lui faire croire à la violence du régime Poutine, une telle photo qui prise hors contexte est effrayante, on pense à une pauvre jeune fille, battue et jetée à terre !
Mais que non, regardez ces photos prises sur place par un Bloggueur et ces commentaires, sous la photo 15 : « К слову о театре. Эта девушка легла на асфальт и, на радость фотокоррам, начала биться в истерике. В принципе, никто ее не трогал. Зато на фотографиях все будут думать, какие милиционеры жестокие, девушку избили ».
Traduction : « des mots au thêatre, cette jeune fille s’est allongée sur l’asphalte et devant la joie des caméras présentes, s’est mise à devenir hystérique. Pourtant absolument personne ne l’a touché, personne ne l’a poussée. Mais en voyant cette photo, tous penseront qu’un méchant milicient a bousculé une pauvre jeune fille ! »
Source : http://zyalt.livejournal.com/293396.html#cutid1

--

Nathalie Ouvaroff a écrit:La criminalité augmente. Il ne se passe pas de jours sans qu’on ait à déplorer un ou plusieurs meurtres. Les heurts entre bandes rivales sont fréquents et meurtriers".
Je vous mets bien au défi mademoiselle de "prouver" ce que vous affirmez, vous n'avez aucune source, la criminalité en Russie au contraire baisse considérablement, et la Russie est un pays très très sur, Moscou en tête.
Quand vous parlez de bandes et autres, je pense que vous faites plutôt allusion aux banlieues des villes Francaises ? ))))

--

Nathalie Ouvaroff a écrit:Au mois d’août, les incendies de forêt qui ont ravagé une bonne partie du pays ont mis une fois de plus en lumière l’incurie, la corruption de l’administration et les failles grossières de la gestion de Vladimir Poutine qui était à l’origine du nouveau code forestier".

1 million d'hectare a brûlé

- selon le ministère des Situations d'urgences, plus de 29.000 foyers d'incendies naturels d'une superficie totale de 927.500 ha sont apparus en Russie depuis le début de l'été dernier. Plus de 50 personnes ont péri dans les flammes, et 2.500 maisons sont parties en fumée.
http://fr.rian.ru/russia/20100903/187353437.html

- Les feux de forêts et de tourbières ont fait une cinquantaine de morts cet été et ont ravagé un million d’hectares en Russie, compromettant de nombreuses récoltes.
http://fr.euronews.net/2010/09/03/russie-incendies-meurtriers-dans-le-sud/

- Les feux de forêt qui ont frappé la Russie cet été ont ravagé plus d'un million d'hectares de forêts
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gl1BmfaRmR7ckFm_bh3d4qdXLWSA

Cela représente 0,05% de la surface du pays, vous appelez ca vous "une bonne partie" du pays ? Smile)))))
http://alexandrelatsa.blogspot.com/2010/08/canicule-mediatique-sur-la-russie.html

Et non, Poutine n'est pas à l'origine du nouveau code forestier puisqu'il a été supprimé en 2006 !

---

Nathalie Ouvaroff a écrit:Profitant de l’aubaine, le clan du président lance une campagne de presse d’une rare violence contre le Premier ministre pour tenter de le décrédibiliser aux yeux de l’opinion publique.

Ruh avez vous la MOINDRE preuve de ce que vous avancez ?

---

Nathalie Ouvaroff a écrit:Selon un fonctionnaire qui désire demeurer anonyme, les attaques auraient été orchestrées au sein du Kremlin par Natalia Timakova, qui dirige le service de presse du président, et Vladislav Sourkov, le père du mouvement de jeunesse Nachi qui est en même temps l’inventeur du concept de «la démocratie souverainiste»

Incroyable, Sourkov est le bras droit, l'éminence grise de Poutine et vous pensez qu'il aurait orchestré les attaques contre Vladimir Poutine ? Sérieusement ?
En outre, il n'existe pas de concept de démocratie souverainiste (on est pas chez De Villers) mais un concept de "démocratie souveraine", ce qui n'a rien à voir.

--

Nathalie Ouvaroff a écrit: Selon un sondage effectué début septembre par l’institut Levada, la popularité de Vladimir Poutine qui était de 61% d’avis favorables au début de l’été atteindrait aujourd’hui 80%"

Pas du tout, les côtes de popularité avoisinaient à l'heure ou vous écrivez les articles les scores d'avant incendies soit en gros passant de 53% en juin à 57% en aout pour Dimitri Medvedev et de 61% à 64% sur la même période pour Vladimir Poutine.
http://en.rian.ru/russia/20100817/160231870.html

--

Nathalie Ouvaroff a écrit:"Quelle que soit l’issue de ce bras de fer, on est à peu près sûr à l’heure actuelle que Poutine se présentera à la présidentielle"

Non.

--
Nathalie Ouvaroff a écrit:" Quant à Medvedev, selon un expert qui travaille avec Gleb Pavlovsky, politologue réputé proche du pouvoir, il se verrait offrir une sinécure, un poste honorifique, la présidence du Conseil d’Etat, où il n’aura pas plus de pouvoir que le président au temps de l’URSS ou sous la IVe République en France".

Source ?

Revenir en haut Aller en bas

La «peste brune» sous les murs du Kremlin - L'Eglise tentée par le schisme avec Poutine

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Jan 2011 - 14:13

Dans la série des "articles" de Nathalie Ouvaroff:

22/12/2010 - La «peste brune» sous les murs du Kremlin
http://www.slate.fr/story/31629/kremlin-russie-nazis-extreme-droite

06/01/2011 - L'Eglise tentée par le schisme avec Poutine
http://www.slate.fr/story/32199/russie-poutine-eglise-orthodoxe

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La dangereuse montée du nationalisme - Nathalie Ouvaroff

Message  Vivre Enrussie le Dim 6 Fév 2011 - 8:11

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/russie-la-dangereuse-montee-du-nationalisme-06-02-2011-1198321.php

La Russie connaît un nombre croissant d'actes xénophobes et racistes. Récemment, plusieurs villes ont été le théâtre de pogroms anti-Causasiens.Alors que se profilent des échéances électorales, cette résurgence de l'ultra- nationalisme a de quoi inquiéter.

De notre correspondante à Moscou. Alors que la Russie entre en période électorale avec les élections à la Douma, en novembre, et la présidentielle, en avril 2012, la montée des pulsions xénophobes et racistes entretenues par les mouvements nationalistes et qui va, à coup sûr, être exploitée par les différents partis en campagne, constitue un danger réel pour l'avenir du pays. La Fédération de Russie n'a pas de parti nationaliste. Le Parti national libéral de Vladimir Jirinovski, qui fait dans l'anti-occidentalisme et le populisme primaire, a été créé en 1991 par le KGB pour tenter, avec l'aide de cette «pseudo-opposition de droite», de canaliser à la fois les mécontentements et les pulsions nationalistes.

Cyber-nationalisme

Cette initiative n'a pas empêché la constitution d'un mouvement nationaliste, qui compte plusieurs milliers - 40.000 selon une source du FSB(Service fédéral de sécurité) qui désire demeurer dans l'anonymat - de groupuscules proférant une idéologie nationaliste, voire nationale-socialiste. Ces formations, constituées de quatre ou cinq personnes, sont autonomes, sans autorité supérieure et professent une idéologie ultranationaliste, voire pour certains ouvertement fascisante. Leurs membres vivent dans la clandestinité parfois complètement coupés de leur famille, communiquant entre eux sur internet ou par SMS. Ils n'ont pas d'état d'âme, bien entraînés, souvent armés, et décidés à en découdre avec «les ennemis de la nation russe». Le mouvement nationaliste n'est pas homogène, loin s'en faut, il compte dans ses rangs des personnes très différentes : skinheads, anciens criminels reconvertis, chrétiens orthodoxes, athées et même des groupuscules qui se réclament ouvertement du paganisme estimant que le «christianisme et la religion juive ont détruit la force du peuple russe en y introduisant des éléments qui lui étaient étrangers et en particulier la compassion».

Une autre vision de l'Histoire

Reste que, pour le moment, ces différences passent au second plan, «certes, il existe de nombreuses différences entre nous, mais ce qui nous unit est beaucoup plus fort que ce qui nous divise. Nous en avons assez d'être considérés comme des citoyens de seconde zone dans notre propre pays et d'être les cibles de terroristes que nous subventionnons», résume Igor avant d'ajouter : «Il faut renvoyer chez eux tous les émigrés en situation irrégulière dans leur pays d'origine et instituer un système de visas avec les pays de l'ex-Union soviétique.» Oleg, lui, revient sur l'Histoire qu'il interprète à sa façon : «La révolution a été faite par des étrangers, juifs, baltes, polonais, ils ont tué le tsar russe et ont mis leurs hommes à la place des nôtres... et le comble, c'est que nous sommes toujours dans ce schéma.»

«La Russie pour les Russes»

Les pogroms anti-Caucasiens qui se sont produits le 11 décembre à Moscou et dans plusieurs autres grandes villes, à la suite du meurtre d'un jeune supporter du club Spartak par les Daghestanais, témoignent du haut degré de préparation des nationalistes et de la redoutable efficacité de leur propagande et de leurs méthodes ; en moins de deux heures, dix à quinze mille jeunes, hurlant des slogans fascistes, se sont retrouvés sur la place du Manège, située à deux pas du Kremlin. Des jeunes Kirghizes, qui se trouvaient sur la place pour déblayer la neige, ont été sauvagement tabassés sous les yeux de la police. Quant à la population, elle soutient les revendications des nationalistes même si elle n'approuve pas toujours leurs méthodes, selon un sondage de l'institut Levada, effectué avant l'attentat de Domodedovo, 55 % des personnes interrogées ont répondu qu'elles étaient d'accord avec le slogan «La Russie pour les Russes».

Des jeunes Kirghizes, qui se trouvaient sur la place pour déblayer la neige, ont été sauvagement tabassés sous les yeux de la police.
Nathalie devrait regarder de plus pres les photos publies sur le blog de Zyalt et ceux de ses amis. En particuliers la scene pres de l'ambulance, elle y verrait que non seulement les policiers se sont bel et bien interposes mais qu'ils ont ete eux aussi blesses par les manifestants. (faire une recherche sur Yandex News il y a des reportages avec l'interview de ces policiers)
Une fois de plus Nathalie re-ecrit les faits a sa sauce...


Dernière édition par Arthur le Dim 6 Fév 2011 - 9:13, édité 1 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Dim 6 Fév 2011 - 9:05

Arthur a écrit:
Des jeunes Kirghizes, qui se trouvaient sur la place pour déblayer la neige, ont été sauvagement tabassés sous les yeux de la police.
Nathalie devrait regarder de plus pres les photos publies sur le blog de Zyalt et ceux de ses amis. En particuliers la scene pres de l'ambulance, elle y verrait que non seulement les policiers se sont bel et bien interposes mais qu'ils ont ete eux aussi blesses par les manifestants. (faire une recherche sur Yandex News il y a des reportages avec l'interview de ces policiers)
Une fois de plus Nathalie re-ecrit les faits a sa sauce...

http://zyalt.livejournal.com/330396.html
Photos 29,30,31,32,33
Поводом к началу столкновений послужили 7 юношей с Кавказа, которые традиционно прогуливались по Манежной площади. Когда толпа фанатов их заметила, то началась драка. Несколько бойцов московского ОМОНа отбили у толпы ребят, но защитить не смогли.

34. Когда прибыло подкрепление толпа потребовала выдать ей 7-х еще живых юношей, чтобы совершить над ними самосуд. ОМОН отказался, и тогда ярость футбольных фанатов перекинулась на милиционеров.


http://www.themoscowtimes.com/news/article/rioting-erupts-near-kremlin-walls/426146.html
Thirty-two people were wounded, including two seriously, Interfax reported. At least three of those hospitalized were Caucasus natives, all with stab wounds. Eight police officers were also injured.

A lire egalement l'article Ilia Kramnik "Troubles ethniques : l'avalanche d'informations déstabilise la société"
http://www.fr.rian.ru/discussion/20101220/188179296.html



Dernière édition par Arthur le Dim 6 Fév 2011 - 9:44, édité 2 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Dim 6 Fév 2011 - 9:07

Nathalie Ouvaroff:
Des jeunes Kirghizes, qui se trouvaient sur la place pour déblayer la neige,
Nathalie vous voyez de la neige sur les photos de Zyalt ou des tenues de travail orange???

Zyalt:
7 юношей с Кавказа, которые традиционно прогуливались по Манежной площади.

et oui ce ne sont pas des employes de la voirie mais des jeunes caucasiens qui se retrouvent sur la place du manege.

Nota: Lorsque j'etais sur Moscou le rassemblement "principal" de ces jeunes etait devant l'entree du centre commercial.



Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Russie imite la Chine et censure la toile

Message  Vivre Enrussie le Sam 19 Fév 2011 - 18:39

La Russie imite la Chine et censure la toile
19/02/2011 - http://www.slate.fr/story/34461/russie-censure-internet

Le 26 janvier, à l'issue d’une conférence de presse à la fin des travaux du Forum économique mondial de Davos, le président russe Dimitri Medvedev avait estimé que «Wikileaks a assainit les relations internationales» et avait exclu toute forme de contrôle de l'internet. Deux semaines plus tard un journaliste britannique, le correspondant du Guardian, ayant relayé les dépêches peu flatteuses de l’ambassadeur américain sur le premier ministre Vladimir Poutine était expulsé et une censure de fait de la toile mise en place en Russie.

Dans la nuit du 5 au 6 février, Luke Harding, est purement et simplement refoulé à son arrivée à l’aéroport de Domodedovo après qu’on ait annulé son visa pourtant valable jusqu’au mois de mai. Joint au téléphone par l’ambassade du Royaume uni, le service de presse du ministère des affaires étrangères, dont dépendent officiellement les journalistes étrangers, tombe des nues expliquant qu’il n’est pas au courant et qu'il n’a donné aucune directive... Pour la première fois depuis la fin de l'URSS, un journaliste étranger vient d'être refoulé.

Le lendemain, les fonctionnaires russes se reprennent et expliquent la mésaventure de Luke Harding pour des raisons administratives. Il aurait oublié de redemander son accréditation. Le ministre russe des affaires étrangères, Serge Lavrov, qui doit se rendre en Grande-Bretagne a tenté de calmer le jeu évoquant des infractions commises par le journaliste. «J’ai étudié personnellement le dossier de Luc Harding , il a été à plusieurs reprises sans autorisation dans des zones d’ action anti-terroriste... Nous sommes prêts à lui accorder un en nouveau visa dès qu’il se sera mis en règle avec l’administration.» Un visa qui, une fois n’est pas coutume, a été accordé à nouveau dans un temps record.(*)

Reste la véritable raison de cette expulsion. Les articles de Luc Harding et les citations puisées dans Wikileaks dénonçaient la fortune du premier ministre et la «nature maffieuse» de la verticale du pouvoir qu’il a instituée. Le contrôle des médias étrangers et plus encore nationaux par Vladimir Poutine a franchi soudain une nouvelle étape. Comme si le pouvoir russe tirait immédiatement les leçons de ce qui s'est passé en Tunisie et en Egypte. Il vient d'instaurer de fait une censure de l'internet

L’idée était dans l’air depuis 2007. Des informations selon lesquelles les autorités étudiaient l’exemple chinois avaient filtrées dans les médias notamment en ligne. En Russie, internet n’est pas encore un phénomène de masse. Selon l’institut de sondage Levada seulement 21% de la population est connectée, en majorité des jeunes résidant dans les grandes villes.

La décision de contrôler l'internet avait été à plusieurs reprises repoussée. Mais le rôle des réseaux sociaux dans les manifestations de la place du manège le 11 décembre et dans les révolutions qui se sont produites en Tunisie puis en Egypte a tellement inquiété les autorités russes qu'elles n'ont plus hésité. Selon la radio de Moscou, depuis la fin de la semaine dernière une «Ligue pour un internet inoffensif» constituée de «bénévoles» épluche les différents sites puis rend compte au ministère de l’intérieur. L’association est dirigée par un conseil de surveillance constitué pas tous les grands opérateurs russes de télécommunications et est chapeautée par le ministre des télécommunications .

Officiellement, le but de l’opération est tout à fait honorable: lutter contre la pornographie enfantine, le trafic de drogue, le terrorisme et l’extrémisme. Reste qu’il s’agit évidemment d’un prétexte. Pour preuve: la première victime de la ligue a été Alexandre Navalny qui ne donne ni dans la pédo-pornographie ni dans l’extrémisme, et la seconde victime, le DPNI, parti fascisant certes, mais qui depuis sa naissance en 2002 n’avait eu aucun problème.

Les Etats-Unis n'ont pas mis longtemps à comprendre le message. Hillary Clinton a annoncé le déblocage immédiat de 25 millions de dollars pour aider les bloggers vivant dans les dictatures à contrer la censure. Elle a également fait savoir que le département d’Etat allait ouvrir sur dans la plus brefs délais un compte sur twitter en langue russe. Quant aux dirigeants européens appelés par Serge Lavrov au cours de sa visite à Londres les 13 et 14 janvier à concevoir «la modernisation de la Russie comme un projet européen», leur silence est assourdissant.

Nathalie Ouvaroff

* Depuis quand il est impossible d'obtenir un visa en 24h?
Pourquoi ne pas indiquer dans cet article que le journaliste britannique est de nouveau en Russie?

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Sam 19 Fév 2011 - 18:40

09/04/2009 - http://vivreenrussie.1fr1.net/t1418-russia-is-no-enemy-of-the-internet

How free is the Russian media? Judging by the description in the Western press, the media are little more than a minimally updated version of the Soviet era. The most common adjectives used to describe Russian media are "controlled," "censored" and "muzzled."

Yet consider this: In 1999, when Russia was considered freer than now by all Western accounts, there were about 3 million Internet users in the country. Today, the number is somewhere between 30 million and 40 million. Some 80 percent of the politically active citizens have access to the Internet. This is important because the web is free, uncensored and open to any point of view imaginable.

To its discredit, the Russian Internet -- as in most countries -- is unruly, foul-mouthed, scandalous and amateurish. But it is also incredibly rich, diverse and vibrant. It consists of the online version of print and broadcast media, many web-only magazines, a vigorous and politically active LiveJournal-centered blogosphere and innumerable forums and discussion boards.

Reporters Without Borders, which is usually critical of the country, recently issued a report titled "The Enemies of the Internet." The report omitted Russia from the list of countries that infringe on Internet freedoms. This in itself drew an angry reaction from those who made a career by telling the West how bad and dangerous the country is. One good example: Yevgeny Morozov's March 30 comment in The New York Times, "Propaganda.com," which claimed that Russian authorities strangle dissent simply by the fact that many people pay by downloaded megabytes.

In general, the issues of censorship and the government interference are overblown. The most vigorous public protests in recent years were against the monetization of social benefits in the winter of 2005. They were led mainly by pensioners -- those same babushkas who watched government-controlled television and did not have access to the Internet.

Even discounting the chaotic nature of the web, there is plenty of Russian-language material on political and social issues that is well-written and represents a wide range of views. This does not mean, though, that most Russians are well-informed of the important political and social issues of today. But this is largely a matter of personal choice, not government restrictions. If somebody is too lazy to make just a few clicks to read and become aware of various issues and points of view, maybe he deserves to be fed bland, one-sided government propaganda.

This is not only a Russian problem, of course. When the United States was about to invade Iraq in 2003, the administration of George W. Bush had fairly little trouble convincing Americans of the immediate and grave danger posed by President Saddam Hussein. It was not because alternative views were formally censored or difficult to find. It wasn't because of the strength and clarity of the U.S. government's case either, which was full of misleading and incorrect information. It's because the society on the whole wanted to believe those lies, to take revenge on somebody for the huge shock of Sept. 11.

When people set themselves up to be deluded, they will be deluded, no matter what the ownership structure of the national media or how many independent television channels there are in the country.

Russia does not have a problem with access to news and a diversity of opinions or even the ability to the expose government's misdeeds and corruption. The real problem is that there is no efficient mechanism of translating news and public debates into policy changes. This is not primarily the fault of the media itself or even the government interference and censorship, real or alleged. It is the problem of immaturity of the political system and the lack of effective opposition to the dominant United Russia party. This will not last forever, of course. And the media landscape that exists in Russia today -- even with all of its weaknesses -- will be helpful in bringing changes for the better.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le Kremlin ne condamne pas les dictateurs

Message  Vivre Enrussie le Lun 28 Fév 2011 - 18:42

27/02/2011 - http://www.slate.fr/story/34813/kremlin-dictateurs-condamne-pas

Pour le pouvoir russe, les dictatures et les dicateurs comme Mouammar Kadhafi sont un élément de stabilité dans le monde et un rempart contre le terrorisme et de l’islamisme. On croit rêver. Et pourtant, c'est exactement ce qu'à dit le président russe Dimitri Medvedev pour justifier la neutralité de la Russie dans les évènements qui secouent le Maghreb et le Proche-Orient depuis plusieurs semaines. «Les révolutions arabes risquent d’aboutir au démantèlement de pays fortement peuplés en petites entités et par là même de provoquer une recrudescence du terrorisme et l’arrivée aux affaires de fanatiques» a déclaré DimitriMedvedev lors de la réunion du conseil de sécurité russe qui a eu lieu à Krasnodarle 21 février. Et de conclure: «ils ont préparé un scénario analogue pour la Russie; maintenant ils vont essayer de le mettre en œuvre mais je peux vous assurer qu’ils n’y parviendront pas».

Des experts et des conseillers du gouvernement n’hésitent pas à faire un parallèle entre les soulèvements au proche orient et les «révolutions de couleurs fomentées par la CIA» qui se sont produites dans la CEI ou encore d’évoquer «un soi-disant plan» de l’OTAN pour « occuper la Libye et prendre le contrôle de ses ressources pétrolières et gazières».

Quant à Igor Setchine, l’homme qui monte, vice premier ministre de Vladimir Poutine qu’il pourrait remplacer à la Maison blanche en cas de retour du leader national au Kremlin. Il a accusé le moteur de recherches Google d’avoir une part de responsabilité dans la révolution égyptienne tout en assurant par ailleurs que la Russie était immunisée contre les troubles. «La Russie est stable c’est même l’un des pays les plus stables du monde » a-t-il déclaré dans une interview au Wall street journal.

Peur de la contagion

L’establishment russe est à la fois inquiet de la possibilité d’une contagion du «printemps arabe» à l’espace post soviétique puis à la Russie et tente par ailleurs de préserver autant que faire se peut les positions reconquises dans le domaine des armements au Proche-Orient et en Afrique. Des craintes qui ne sont pas infondées. La situation dans l’espace post-soviétique est de plus en plus instable. Les dictatures centre-asiatiques sont fragiles pour plusieurs raisons: des dirigeants vieux, au pouvoir depuis 20 ans et cherchant à laisser la place à l’un de leur proches, des establishments gangrénés par le népotisme et la corruption, des rivalités de clans, un chômage endémique et pour finir la montée de l’islam radical.

Quant à la fédération de Russie, qui est entrée dans une période électorale, elle est loin d’être à l’abri d’une crise systémique. La verticale du pouvoir instaurée par Vladimir Poutine se fissure, les autres pouvoirs n’existent que sur le papier, la Douma se comporte comme une chambre d’enregistrement, les tribunaux sont à la botte de l’exécutif, la presse contrôlée, les autorités locales sous influence et enfin il n’existe pas d’opposition cohérente susceptible de cristalliser et canaliser les mécontentements. Par ailleurs, l’insécurité grandissante, la hausse des prix des produits de première nécessité, la perte de confiance dans les institutions et la certitude que les scrutins parlementaires et présidentiel seront truqués apportent de l’eau au moulin de ceux qui de plus en plus nombreux prédisent une nouvelle révolution tout en louchant avec une pointe d’envie sur les pays arabes qui eux sont déjà parvenus à se débarrasser de leurs dictateurs.

«Je ne suis pas d’accord avec Medvedev lorsqu’il affirme qu’un scénario à l’égyptienne est impossible en Russie. Il se trompe car tous les indicateurs sont au rouge il suffit d’une étincelle», estime l’économiste Sergei Alachenko. «Si le pays n’a pas connu encore de troubles graves c’est uniquement à cause de la légendaire passivité de la population. Mais c’est comme tout il y a des limites», ajoute-t-il.

Reste le volet économique qui n’est pas sans importance. Les bouleversements au Proche-Orient pourraient avoir des conséquences non négligeables sur les exportations d'armement par la fédération de Russie qui avait retrouvé la place occupé pendant la période soviétique. La Russie compte parmi ses principaux clients dans la région la Libye, l’Egypte et le Yémen... Selon l’agence de presse Interfax qui qui cite une source proche du complexe militaro-industriel, la Russie pourrait perdre 10 milliards de dollars de contrats.

Devant la condamnation unanime de la communauté internationale et la chute de plus en plus probable de Kadhafi, le chef de l’état russe a un peu corrigé le tir. Prenant la parole lors d’une visite à Saint Petersbourg vendredi 26 février il a exprimé «sa profonde inquiétude» et mis en garde la direction libyenne contre les conséquences désastreuses de la poursuite de l’agression contre les populations civiles «qui sera assimilée à un crime». Reste qu’il pouvait difficilement faire moins et que cette déclaration tardive ne change rien au fond du problème.

Nathalie Ouvaroff

Nathalie écrivez des romans au lieu de faire du "journalisme"...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Mar 1 Mar 2011 - 8:23



Il se trompe car tous les indicateurs sont au rouge il suffit d’une étincelle»

Suburbs See Large Housing Projects Boom
http://www.themoscowtimes.com/business/article/suburbs-see-large-housing-projects-boom/431787.html

Morton Group will invest $500 million in new housing in two towns outside Moscow, where demand is thriving.


Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Mer 2 Mar 2011 - 8:59

http://www.slate.fr/story/33163/russie-attentat-domodedovo-vie
jintervi1 a écrit:, le mercredi 26 janvier 2011 à 10h59
Les articles de slate.fr concernant la russie ne cesse de m'étonner.
Ils donnent une image réelle mais limitée du pays. C'est comme vouloir d'écrire un arbre en observant une seule branche. Pour ceux qui connaisse le pays, bon nombres de ces articles laissent un gout amer dans la bouche. La Russie a beaucoup changée en 20 ans, mais pour certains les ennemis d'hier restent toujours les ennemis d'aujourd'hui. Il est malheureux que ces articles restent continuellement sans droit de réponses. Slate.fr ne m'a pas habitué à ce régime dans les autres domaines.
Cordialement


http://www.slate.fr/story/34813/kremlin-dictateurs-condamne-pas
jintervi1 a écrit:, le lundi 28 février 2011 à 21h46
Encore une fois Nathalie veut nous fait prendre ses informations pour des certitudes. Tout ce que dit Medvedev n'est pas tiré de son discours mais de l'interprétation qu'en fait un organe de presse français. Elle juge le peuple russe passif, il a quand même fait deux révolutions au 20ème siècle. Bref que des certitudes douteuses et des informations sans recherche sérieuses sur ce gouvernement russe quel onis.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le roman de Nathalie, la suite:

Message  Vivre Enrussie le Ven 11 Mar 2011 - 11:37

09/03/2011
Le roman de Nathalie, la suite:
http://www.slate.fr/story/35193/russie-igor-setchine-troisieme-homme


Quand à la photo c'est la même qui illustrait l'article d'aout
http://www.slate.fr/story/26023/incendies-eternelle-russie

Mars 2011: "La place rouge de Moscou dans le brouillard REUTERS/Alexander Demianchuk"

Aout 2011: "- La Place Rouge à Moscou dans la fumée Alexander Demianchuk / Reuters -"
------------------
Romancière oui, journaliste non...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La libye fait exploser le tandem Medvedev Poutine

Message  Vivre Enrussie le Jeu 31 Mar 2011 - 21:14

Est-ce l’âge ou alors le temps de lire les « travaux » (4) de son maitre en broderie Pierre Avril, toujours est t’il que notre brodeuse se réveille plus d’une semaine après et nous sort ceci :

http://www.slate.fr/story/36013/russie-libye-medvedev-poutine

Les bombes qui pleuvent sur Tripoli ont pulvérisé le tandem. Cette configuration bâtarde, contre nature, imaginée par Poutine pour garder le pouvoir tout en respectant la constitution qui ne permet pas plus de deux mandats consécutifs, n’existe plus que dans l’esprit de ses partisans.
...
Certes, depuis l’annonce par Dimitri Medvedev de son intention se présenter au suffrage des électeurs en 2012, les escarmouches s’étaient multipliées révélant des failles béantes dans la verticale du pouvoir, mais il s’agissait d’une lutte à épées mouchetées qui laissait toutes les options ouvertes.
...
En fin stratège, Vladimir Poutine a choisi pour se lancer dans la bataille électorale un terrain qui lui est familier. Il se pose en défenseur non seulement des intérêts de la Russie mais également des valeurs russes face à un président sensible aux sirènes de l’occident.
...
Selon un expert qui souhaite demeurer dans l’anonymat, Poutine a voulu lier les mains de Medvedev à la veille de la visite du secrétaire américain à la Défense..
...

Nathalie est une brodeuse chevronnée qui arrive à transposer des actions se situant à Ekaterinbourg au centre de Moscou sans oublier de nous inventer de la neige et des employés de la voirie alors que vous voulez vous sur un thème comme le « tandem » Medvedev/Poutine c’est un sujet en or pour son imagination débridée…


Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Ven 1 Avr 2011 - 18:05

Commentaire:
Un choix contestable
Soumis par jintervi1, le vendredi 1er avril 2011 à 11h33
Opposer Medvedev à Poutine en les comparant l'un à un défenseur pro occidental et l'autre à un conservateur anti-atlantiste en prenant la Libye comme pretexte est une conclusion politique contestable. C'est non seulement une contre vérité, mais c'est encore suggérer une sensibilité et une préférence au lecteur. C'est le pousser à prendre position et à faire un choix pour de mauvaises raisons entre les deux hommes. Malheureusement l'un et l'autre ne se battent ni pour l'occident, ni pour l'orient ni pour une quelconque raison autre que le pouvoir, leurs interets et éventuellement la Russie.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Ven 1 Avr 2011 - 21:50

vilistia a écrit:
...
Où va t-elle chercher tout cela ?

Est-elle connue des russes ?

- A la base de ses travaux il y a des faits réels mais "accommodés" à sa sauce… C'est-à-dire transposition des événements et ou réarrangement des détails.

- Connue des russes ? Peut être sur Ursa voir Inosmi et encore...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Dim 31 Juil 2011 - 19:37

Une fois de plus Nathalie nous livre son dernier travail de broderie :
« Russie. Des foyers de contestation s'allument »
http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/russie-des-foyers-de-contestation-s-allument-31-07-2011-1386288.php

Le lecteur lambda ne verra que du feu persuadé de la bonne foi de notre conteuse, mais une personne qui s’intéresse d’un peu plus près à la réalité en Russie ne pourra que s’interroger au minimum sur le paragraphe consacré au mouvement des seaux bleus

Les «Seaux bleus» s'indignent
Le mouvement contre les gyrophares, ou révolution des «Seaux bleus», constitue une autre initiative significative du nouvel état d'esprit de la population. Tout a commencé le 18 avril 2010 : un automobiliste, Oleg Chertcherbinski, est accusé d'avoir involontairement provoqué la mort du gouverneur de l'Altaï en refusant de lui céder le passage.
Un peu plus tard, en janvier 2011, une voiture officielle, équipée d'un gyrophare, roule à contresens et provoque un accident qui fait plusieurs victimes. Le chauffeur, après quelques heures de garde à vue, est relaxé...

Dans son style qui lui est propre Nathalie remixe des faits réels pour en sortir sa « version ».

Elle considère l’accident du gouverneur de l’Altai et la mise en accusation d’Oleg Chertcherbinski comme étant la date de création du mouvement des Seaux bleus soit le 18 avril 2010.

Le petit souci c’est que d’une part l’accident de Mikhaïl Evdokimov, gouverneur du territoire de l'Altaï date de 2005 http://www.kommersant.com/p599263/r_1/Mikhail_Evdokimov_Killed_in_Car_Wreck


Mais après un premier procès en Février 2006 ou Oleg Chertcherbinski se retrouve accusé d’être responsable de l’accident et incarcéré un mouvement http://help2oleg.narod.ru se crée dans toute la Russie pour le soutenir et en Mars 2006 lors d’un nouveau procès il est libéré…

Donc non seulement la date du 18 avril est fausse mais Nathalie « oublie » de signaler qu’en 2006 il existait déjà des mouvements de citoyens russes qui utilisaient la toile dans une cause commune…

Extrait d’un article de l’Express en date du 24/05/2011 « Russie : les blogueurs contre le Kremlin »
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/russie-les-blogueurs-contre-le-kremlin_996062.html

« En février 2010, un accident comparable avait déclenché un énorme scandale. Cette fois-là, c'est le vice-président de la compagnie pétrolière Lukoil dont la voiture, toutes sirènes hurlantes, avait percuté le véhicule de deux femmes médecins, tuées sur le coup. Sans prendre la peine d'enquêter, la police a immédiatement conclu que les deux défuntes étaient responsables. Aussitôt, des blogueurs avaient créé le mouvement des Seaux bleus, une association d'automobilistes en colère qui dénoncent l'utilisation abusive des gyrophares par les personnes en cour au Kremlin: »

Donc selon Nathalie le mouvement est créé en avril 2010 suite à l’accident ou le citoyen Oleg Chertcherbinski est accusé d’avoir involontairement provoqué la mort du gouverneur de l’Altai (2005) alors que pour l’Express c’est en février 2010 et après l’accident « LuKoil ».

Dans le même paragraphe Nathalie évoque un autre accident en janvier 2011 sans donner de precisions autres que celles-ci :

« Un peu plus tard, en janvier 2011, une voiture officielle, équipée d'un gyrophare, roule à contresens et provoque un accident qui fait plusieurs victimes. Le chauffeur, après quelques heures de garde à vue, est relaxé... »

Si l’on se réfère à l’article du 24/05/2011 de l’Express :

« A Moscou, le 19 janvier dernier, la petite voiture d'Elena Yaroch, une étudiante âgée de 23 ans, est percutée par une grosse berline allemande. Le bolide, gyrophare allumé, transporte le représentant du Kremlin à la Douma (Parlement), Garry Minkh, et roule à contresens sur la route Roublevskoïe, dans l'une des banlieues les plus huppées de la capitale russe. Le chauffeur de Minkh meurt sur le coup, tandis que la jeune fille souffre des deux jambes cassées et d'un traumatisme crânien. Le politicien, lui, s'en tire avec quelques bleus. »

Et voila nous savions déjà que Nathalie voyait de la neige et des ouvriers de la voirie lors des événements sur la place du manège à Moscou en décembre nous constatons aujourd’hui que Nathalie voit un chauffeur relaxé alors qu’il est mort sur le coup…

Inutile de s’étonner si dans son article Nathalie nous fait passer Evguenia Tchirikova pour une oie blanche en "oubliant" de citer le dîner avec Joe Biden et de se poser la question sur le financement de son voyage en France...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Lun 1 Aoû 2011 - 19:38

Chose amusante c'est sur Slate, ou Nathalie publie des articles, que l'on trouve cet article du 10 juin 2011: http://www.slate.fr/story/40417/routes-russes-rebellion

C’est pourquoi le mouvement des Seaux bleus –des personnes armées de caméras de téléphones portables qui répertorient les abus sur un blog et se baladent avec des sceaux bleus rappelant les migalkis accrochés sur le toit de leur voiture- est devenu un véritable problème pour le Kremlin ces deux dernières années. Ceux à qui j’ai parlé à Moscou ont légitimement l’impression que les choses sont allées trop loin et qu’il faut faire quelque chose

et oui le lien vers le blog "officiel" est donné dans cet article...
http://ru-vederko.livejournal.com/

et il suffit de cliquer sur FAQ pour lire l'histoire de ce mouvement:
http://wiki.ru-vederko.ru/wiki/FAQ

A: Впервые синее ведерко на крыше машины появилось 12.02.06 в Москве на акции в защиту Щербинского. Идея стеба и первая ее реализация принадлежат Алексею Дозорову ([info]exmajor). Идея понравилась, но широкого распространения не получила. Прошло 4 года, и видео , на котором Алексей отшивает офигевших от ведерка гайцов, попалось на глаза Сергею Пархоменко. Вдохновленный роликом, Пархоменко предлагает организовать "Общество синих ведерок". Отдельные популярные блоггеры поддержали идею, Дмитрий Андрианов ([info]zingelll) создал в ЖЖ сообщество [info]ru_vederko, а 14.04.10 состоялся первый автопробег. Эту дату и принято считать официальным днем рождения. Ну а потом много чего было...

1- L’idée du mouvement des seaux bleus est né en 2006 pour soutenir Oleg Chertcherbinski
2- La date officielle de naissance est le 14.04.2010

Le mixage de Nathalie:
Nathalie Ouvaroff a écrit:Tout a commencé le 18 avril 2010 : un automobiliste, Oleg Chertcherbinski, est accusé d'avoir involontairement provoqué la mort du gouverneur de l'Altaï en refusant de lui céder le passage.




Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Mer 17 Aoû 2011 - 10:48

Dans le blog de "Natacha" http://natacha-eternellerussie.blogspot.com/ l'on peut lire un bel exemple de sa fâcheuse habitude à transformer la réalité des faits en les réécrivant selon son imagination:

...chercher des amphores dans les lacs

Si "des amphores" est exact car Vladimir Poutine est sorti de l'eau avec 2 amphores, la construction de la phrase est pour le moins curieuse car non seulement elle indique une action répétées "dans les lacs" mais en plus Natacha nous parle de lacs alors que tous les articles parlent de la baie de Taman qui est située dans la Mer d'Azov...
http://www.fr.rian.ru/video/20110811/190443745.html




Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Russie. Une candidature qui jette un froid

Message  Vivre Enrussie le Lun 26 Sep 2011 - 6:48

Vladimir Poutine devrait être élu en mars prochain à la présidence de la Russie. Ce troisième mandat risque d'être lourd de conséquences pour le pays, tant sur le plan intérieur qu'international.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/russie-une-candidature-qui-jette-un-froid-26-09-2011-1442670.php

De notre correspondante à Moscou.
Samedi 24, au cours du congrès du parti « Russie unie » le président Dimitri Medvedev a renoncé à ses ambitions présidentielles en annonçant la candidature de son Premier ministre à la magistrature suprême et en acceptant de le remplacer à la tête du gouvernement, après avoir conduit la liste du parti aux élections législatives de décembre. Ce dénouement était attendu. La candidature de Vladimir Poutine était, d'ores et déjà, acquise mais ce qui a surpris, c'est l'attitude incompréhensible du président Medvedev qui a choisi de rendre les armes sans combattre, au grand dam de ses partisans qui avaient pris des risques sur leur carrière pour le soutenir.

La fin du dégel

« Il s'agit d'un coup dur porté au prestige de l'institution présidentielle», s'est ému le politologue Gleb Pavlovski et d'ajouter «Dimitri Medvedev a trahi tous ceux qui lui ont fait confiance » ; quant à Evgueni Gotmakher, président de l'Institut pour le développement contemporain et proche du Président, il estime que «la candidature de Poutine peut amener de sérieux problèmes politiques et économiques dans le pays ». Le retour de Poutine sonne le glas du timide dégel qu'on observait depuis quatre ans. On peut s'attendre à un «resserrement des boulons » et à une aggravation de la censure, y compris sur la toile, qui affectera l'opposition, les défenseurs des droits de l'Homme...

Fuite des capitaux

Sur le plan économique, on peut craindre une accélération des phénomènes migratoires, de la fuite des capitaux, une chute des investissements étrangers déjà en forte baisse, une stagnation, des poussées inflationnistes. La décision du ministre des Finances, Alexeï Koudrine, de ne pas rentrer dans le nouveau gouvernement, annoncée hier lors d'un déplacement à Washington, en dit long sur les perspectives économiques du pays. Par ailleurs, sur le plan international, la politique de rapprochement avec les Etats-Unis, principal acquis de l'ère Medvedev, va connaître une pause. Vladimir Poutine ne l'avait approuvée que du bout des lèvres, ce n'est un secret pour personne. Enfin, on peut prévoir un durcissement de la position russe sur les crises qui secouent le Proche-Orient et, en particulier, la Syrie avec pour résultat l'impossibilité d'obtenir un consensus pour faire cesser les crimes dont se rend coupable le président Assad.

Nathalie Ouvaroff

Nathalie à vous lire je suppose que vos bagages sont prêts où est ce juste un article destiné à faire frémir dans les chaumières françaises?


Dernière édition par Louis Joseph le Ven 7 Oct 2011 - 7:50, édité 1 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Oct 2011 - 3:19

http://natacha-eternellerussie.blogspot.com/2011/10/agents-dinfluence.html#

Agents d'influence
Deux bloggers français Alexandre Latsa ( blog Dissonances ) et Arthur Vanzetti "vivre en Russie" s'amusent à décortiquer mes articles car ils ne les trouvent pas à leur goût .Tous deux de fervents admirateurs du régime russe et surtout de son premier ministre et futur président me reprochent d'écrire que le pays est gangrené par la corruption ,que les russes quittent en masse leur pays qu'un professeur de philosophie à l'université gagne cent dollars par mois , que les jeunes boivent et se droguent par désespoir. Certes, ces blogger ne lisent pas beaucoup seulement les journaux que personne ne lit les blogs de leurs compères susceptibles de les conforter . Reste qu'ils se permettent de me reprocher de citer "Novaya Gazeta, new Times et même le quotidien économique vedomosti.Leur attitude est stupide , méchante . Leur but est de me décrédibiliser aux yeux de mes lecteurs et de mes rédactions ...mais je n'ai pas l'intention de me laisser faire ... Par ailleurs , je ne voudrais pas calomnier mais plusieurs amis russes à qui j'ai envoyé pour info la prose de ces messieurs m'ont dit que la façon dont les critiques étaient formulées leur rappelait les bonnes vieilles méthodes!!!
...
Nathalie,
Pouvez vous citer des exemples ou le fond de vos articles, choix du sujet, est remis en cause?

Pouvez vous apportez des precisions point par point sur les remarques faites ne serais ce que pour ces 3 articles:

1- Le KGB est de retour
06/05/2010 - http://www.slate.fr/story/20915/kgb-sex-tape-poutine-medvedev
http://vivreenrussie.1fr1.net/t2923-nathalie-ouvaroff-journaliste-ou-romanciere-ni-l-une-ni-l-autre-c-est-une-brodeuse#6923

2- La dangereuse montée du nationalisme - Nathalie Ouvaroff
06/02/2011 - http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/russie-la-dangereuse-montee-du-nationalisme-06-02-2011-1198321.php
http://vivreenrussie.1fr1.net/t2923-nathalie-ouvaroff-journaliste-ou-romanciere-ni-l-une-ni-l-autre-c-est-une-brodeuse#9707

3- « Russie. Des foyers de contestation s'allument »
31/07/2011 - http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/russie-des-foyers-de-contestation-s-allument-31-07-2011-1386288.php
http://vivreenrussie.1fr1.net/t2923p15-nathalie-ouvaroff-journaliste-ou-romanciere-ni-l-une-ni-l-autre-c-est-une-brodeuse#10649





Dernière édition par Louis Joseph le Ven 7 Oct 2011 - 6:09, édité 1 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Nathalie Ouvaroff - Journaliste ou romancière? Ni l'une ni l'autre c'est une brodeuse...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum