Anatomie d'un revers olympique, par Marie Jégo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anatomie d'un revers olympique, par Marie Jégo

Message  Vivre Enrussie le Dim 7 Mar 2010 - 20:19

04/03/2010 - www.lemonde.fr/opinions/article/2010/03/04/anatomie-d-un-revers-olympique-par-marie-jego_1314421_3232.html

Si les Russes n'ont pas le moral ces jours-ci, c'est la faute aux XXIes Jeux olympiques d'hiver de Vancouver. Avec 15 médailles gagnées, dont 3 en or, la Russie, classée à la 6e place, loin derrière les Etats-Unis (37 médailles, dont 9 or), l'Allemagne (30, dont 10 or), et le Canada (26, dont 14 or), a enregistré la plus mauvaise performance olympique de son histoire.

Quinze médailles, ça n'est pas rien et, pourtant, la moisson est médiocre pour un pays habitué depuis l'époque soviétique à se hisser parmi les gagnants des grandes compétitions. Tout le monde se souvient qu'aux derniers jeux de Turin, en 2006, les Russes avaient glané 22 médailles, dont 8 en or. Dans la foulée, le gouvernement avait d'ailleurs décidé de porter à 2 milliards de roubles (500 millions d'euros) l'enveloppe budgétaire consacrée à la préparation des futurs champions de Vancouver.

"Le miracle est terminé", a déploré le quotidien Sport-Express, "c'est la fin de l'ère dorée", a renchéri le journal Kommersant. Partis en fanfare après avoir reçu la bénédiction du patriarche orthodoxe Kirill dans la cathédrale du Christ Sauveur, le 29 janvier, les athlètes sont rentrés la mine basse, mardi 2 mars. "Evidemment, nous attendions mieux", a constaté le premier ministre, Vladimir Poutine, lui-même ceinture noire de judo.

L'ancien lieutenant-colonel du KGB, connu pour ses photos à cheval le torse nu, ou encore en train de nager la brasse papillon dans un lac de la région de Touva (sud de la Sibérie), a fait du sport un véritable projet national. Le chantier olympique de Sotchi, la cité balnéaire russe qui accueillera les prochains Jeux d'hiver en 2014, a été directement placé sous sa supervision.

Le Kremlin, le Parlement, les médias, ont tenté de comprendre les raisons de ce revers. Les députés de la Douma (la Chambre basse du Parlement) ont tenu une session spéciale sur le sujet. Et puis le président Dmitri Medvedev s'est mis à réclamer des démissions.

De guerre lasse, le chef du Comité olympique russe, Leonid Tiagatchev, a jeté l'éponge, mercredi 3 mars. L'homme est un proche de Vladimir Poutine, son entraîneur pour le ski, avance la presse. Sans doute avait-il mis la barre trop haut, ses services ayant laissé entendre, avant même l'ouverture des Jeux, un rendement de 34 médailles.

On est loin du compte. Mais il y a pire. Dans la plupart des épreuves où la Russie excelle depuis l'aube des temps - luge, hockey, ski de fond -, ses athlètes ont multiplié les contre-performances. Décrite comme l'une des meilleures du monde, l'équipe nationale de hockey a été battue à plate couture par les Canadiens, 7 buts à 3.

Encore plus déprimant, Yuko Kavaguti et Alexander Smirnov, ont fini 4e de l'épreuve de patinage par couple, ce qui a fait perdre à la Russie, héritière de l'URSS, son monopole absolu sur cette discipline depuis 1964. Les commentateurs expliquent ce fiasco par la dégradation des infrastructures sportives depuis la chute de l'URSS, les problèmes de dopage (quatre sportifs russes de haut niveau ont été interdits de compétition) ainsi que sur le départ à l'étranger des meilleurs éléments, les entraîneurs surtout.

Qui a mené le couple de patineurs canadiens Tessa Virtue et Scott Moir à la médaille d'or lors de l'épreuve de danse sur glace à Vancouver ? Deux Russes émigrés aux Etats-Unis depuis vingt ans, Marina Zoueva et Igor Shpilband. Et qui entraîne les patineurs français Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat ? Le Russe Alexandre Jouline.

Cet ex-champion n'a pas caché à l'hebdomadaire russe Newsweek qu'il préférait former des étrangers, parce qu'un salaire d'entraîneur en Russie se montait tout au plus à 40 000 roubles mensuels (environ 1 000 euros). Depuis peu, il a pris sous son aile de jeunes espoirs du patinage national, qu'il entraîne à Moscou. "J'ai pour mission de les faire travailler quatre heures par jour, c'est insuffisant", déplore-t-il.

D'autres explications sont avancées. Une entraîneuse a incriminé la piètre qualité de la graisse passée sur les skis, une autre a évoqué la mauvaise texture de la neige. Toujours d'actualité, le thème du "complot antirusse" est revenu sur le tapis.

Ulcéré de s'être fait ravir l'or par l'Américain Evan Lysacek, le patineur russe vedette Evgueni Pliouchtchenko, médaille d'argent, s'en est pris aux juges. Il les a voués aux gémonies pour ne pas avoir su apprécier sa spécialité, le quadruple saut, par ailleurs absent de la prestation de l'Américain.

"Si le champion ne peut réaliser un quadruple saut, il n'a qu'à s'inscrire au programme féminin", a pesté le patineur. "Nous avons tout de suite vu que les juges avaient un parti pris contre Jénia (diminutif d'Evgueni)", a ajouté son entraîneur, Alexeï Michine.

Selon le site du quotidien Sport Express, l'affaire est entendue : "Les Américains ont acheté la victoire." Même son de cloche au Parti communiste : "Sur ce continent, les juges ont toujours favorisé les leurs", a souligné son chef, Guennadi Ziouganov.

L'ex-championne de patinage Irina Rodnina a sa petite idée sur ce qu'il faut faire pour améliorer la situation. Son credo ? Renouer avec les vieilles méthodes. A l'heure actuelle, confie-t-elle à Newsweek, "la plupart des dirigeants des fédérations sportives se croient à la tête d'un petit business familial. Ils ont complètement perdu le sens de la peur !"

2 milliards? L'on parle de plus de 3... Quand a la conversion il y a une erreur (entre les photos des magasins vides et le reste...)

http://transday.ru/news/interested/14236-putin-o-sporte.html
На подготовку нашей сборной к Ванкуверу с 2006 по 2009 годы было выделено почти 3,5 млрд руб. Это только из федеральных источников, были и другие. И я подчеркну - это в пять раз больше, чем при подготовке Турина-2006", - сказал Путин в пятницу в ходе совещания по итогам выступления российской сборной на зимних Олимпийских играх 2010 года.

http://infox.ru/sport/olympiad/2010/03/05/Olimpiyskoye_zoloto_.phtml

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum