Sotchi 2014, des JO de Pékin bis ? - Stéphane Guérard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sotchi 2014, des JO de Pékin bis ? - Stéphane Guérard

Message  Vivre Enrussie le Sam 6 Mar 2010 - 18:55

02/03/2010 - http://www.humanite.fr/article2761828,2761828

Environnement, droits de l’homme. La cité russe hôte des prochains Jeux d’hiver pose les mêmes problèmes au CIO que les JO 2008 en Chine.
C’était le 8 avril 2008. Sous la tour Eiffel, la flamme olympique débutait son chemin de croix parisien, entre les pro et les anti-Jeux de Pékin. Au premier étage, assailli de questions sur les droits de l’homme et le Tibet, Jean-Claude Killy tentait de convaincre du bien-fondé de la désignation de la capitale chinoise comme hôte des Jeux d’été. À l’époque déjà, de semblables interrogations lui étaient posées sur Sotchi et les Jeux d’hiver 2014. « On va prendre les événements les uns après les autres. Sotchi, c’est dans six ans  ! » avait répondu le membre du Comité international olympique (CIO).

Aujourd’hui, plus question de repousser les questions. Vancouver a transmis hier les cinq anneaux à la cité russe. La station balnéaire de Crimée se retrouve sur le devant de la scène. Avec elle, Jean-Claude Killy, président de la commission de coordination des Jeux de 2014. Et c’est parti. Début octobre, Human Rights Watch a mis la pression sur le respect des droits de l’homme. « Durant les jeux Olympiques de Chine, des journalistes ont été frappés et des défenseurs des droits humains ont été emprisonnés. Mais en Russie des journalistes et des défenseurs des droits humains sont enlevés et assassinés de sang-froid. Le CIO détient à la fois une raison impérative et l’influence pour dire à la Russie qu’il ne peut y avoir de jeux Olympiques réussis quand de telles atteintes mortelles aux droits humains ont lieu. »

L’ONG pointe aussi les procédures musclées d’expropriation qui permettent, via une loi spéciale, de faire place nette aux futurs sites olympiques et aux installations touristiques de luxe qui transformeront Sotchi la délabrée en capitale cinq étoiles de la Riviera russe. Qui feront aussi de la station de Krasnaya Polyana, à cinquante kilomètres de là, le Davos du Caucase.

Telle est la volonté de Vladimir Poutine qui y possède une résidence d’été et qui a arraché ses Jeux au CIO. Et tant pis pour l’environnement, dénonce le WWF  : « Des dizaines de milliers d’hectares de réserves naturelles ont perdu leur statut d’espaces protégés pour permettre les constructions. Des routes ont été bâties à travers des forêts vierges sans qu’aucune mesure ne soit prise pour compenser la déforestation. Nous pensons que la préparation aux JO n’est plus contrôlée, que la qualité des constructions est faible et que de grands dommages sont causés à l’environnement. »

Visé par les protecteurs de la nature  : l’empressement des organisateurs des Jeux qui n’ont plus que trois ans pour presque tout construire. Le tout avec un budget de plus de huit milliards d’euros amputé de 15 % l’an dernier, abondé à 80 % par des partenaires privés affaiblis par la crise financière. Triple champion olympique à Grenoble, Jean-Claude Killy devra slalomer entre toutes ces embûches.

Sochi la delabree? Pour rappel 4 millions de touristes en 2009...

Une fois de plus un article qui fait la part belle aux ONG, aux approximations et autres assertions gratuites (avancement des travaux, qualite,budget).
Du vrai travail de professionnel de la désinformation.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum