Après Vancouver, Sotchi se prépare à accueillir les prochains JO d'hiver en 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après Vancouver, Sotchi se prépare à accueillir les prochains JO d'hiver en 2014

Message  Vivre Enrussie le Lun 1 Mar 2010 - 21:59

01/03/2010
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/europe/20100301.FAP1465/apres_vancouver_sotchi_se_prepare_a_accueillir_les_proc.html

De la côte canadienne du Pacifique aux bords de la Mer noire. Après Vancouver et les montagnes rocheuses, les prochains Jeux olympiques d'hiver auront lieu dans quatre ans à Sotchi, une ville située près du massif du Caucase dans le sud de la Russie, avec de nombreux défis en perspective. Ce sera en effet la première fois que la Russie organise des Jeux olympiques d'hiver.

"Nous sommes les prochains", a commenté à Vancouver le responsable de l'organisation des prochains Jeux d'hiver, Dimitri Tchernichenko, directeur général de Sotchi 2014.

Le premier grand moment pour le passage de relais entre les deux villes organisatrices s'est passé lors de la cérémonie de clôture, dimanche soir, quand le maire de Vancouver a remis le drapeau olympique à son homologue de Sotchi.

La planète aura bientôt un avant-goût de ce que Sotchi a à offrir dans un clip de huit minutes où l'on verra des stars du sport, ainsi que différents artistes, musiciens et danseurs.

"C'est un événement historique pour Sotchi", a observé le maire, Anatoli Pakhomov. "Nous comprenons que c'est une énorme responsabilité pour Sotchi et pour la Russie."

Après le "showbiz", les organisateurs vont se remettre au travail pour se préparer à cet événement très important pour le prestige de la Russie et de ses dirigeants, dont le Premier ministre Vladimir Poutine.

Depuis que Sotchi s'est vu attribuer l'organisation des JO par le Comité international olympique (CIO) il y a trois ans, plusieurs questions se posent: les constructions nécessaires seront-elles terminées à temps? Le financement sera-t-il assuré? La sécurité sera-t-elle garantie dans une ville située près de la région séparatiste d'Abkhazie dans la Géorgie voisine?

Vladimir Poutine, qui était président de Russie au moment de l'attribution des JO, s'était rendu personnellement à Guatemala en 2007 pour faire du lobbying auprès des membres du CIO. Avec le président actuel, Dimitri Medvedev, il reste très impliqué dans l'organisation pour que ces Jeux soient un succès.

"C'est si important pour les Russes qu'ils ne permettront pas que ce soit un échec", a déclaré un membre canadien du CIO, Dick Pound. "Tout ce qui doit être fait sera fait."

Sotchi, devenu une station balnéaire sous Staline, est une ville d'environ 500.000 habitants située dans la région de Krasdonar. Les organisateurs espèrent que les Jeux serviront de catalyseur pour transformer cette région en destination attrayante pour les touristes russes et étrangers.

Une nouvelle ligne de chemin de fer sera construite pour relier les deux principaux lieux où se dérouleront les Jeux, Sotchi -pour les épreuves de patinage notamment- et la station de Krasnaïa Poliana -pour les épreuves de ski-, situées à une demi-heure l'une de l'autre. "Vous pouvez nager dans la mer chaude à Sotchi, et après 24 minutes de trajet en train, vous pouvez changer de vêtements et aller skier dans les montagnes", a noté Anatoli Pakhomov.

Sotchi doit construire pratiquement toutes les infrastructures nécessaires à partir de presque rien, a reconnu Dimitri Tchernichenko. Mais les travaux sont bien lancés, avec 16.000 personnes travaillant à "ce qui est probablement le plus gros chantier dans le monde", a-t-il précisé.

Les organisateurs promettent que tout sera prêt avec deux ans d'avance pour permettre la tenue d'épreuves tests. Le premier essai aura lieu dans un an avec une compétition de ski alpin. Plus de 70 épreuves tests sont prévues en 2012 et 2013.

Le coût pour la construction des infrastructures olympiques s'élève à sept milliards de dollars (cinq milliards d'euros).

La Russie dépense aussi des milliards supplémentaires pour d'autres projets non olympiques, dont la rénovation de la voie de chemin de fer entre Moscou et Sotchi.

Malgré la crise économique mondiale et la fluctuation des prix du pétrole, Sotchi a réussi à récolter des recettes record en matière de sponsoring, dépassant le milliard de dollars (700 millions d'euros) de contrats avec des sociétés russes. Le CIO a étroitement observé les préparations et est satisfait des progrès effectués, même si le Français Jean-Claude Killy, qui dirige la coordination du CIO pour Sotchi, a répété à plusieurs reprises qu'il n'y avait pas de temps à perdre. AP

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum