L'économie russe tributaire des hydrocarbues - Claire Fages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'économie russe tributaire des hydrocarbues - Claire Fages

Message  Vivre Enrussie le Mer 24 Fév 2010 - 6:38

Nikolaï Kanak a écrit:Le peu de presse française que je lis ne me rend pas optimiste. Dans la presse nationale, tous les articles sur la Russie sont négatifs et cela a forgé la pensée du "peuple" français. Tous les français pensent et répètent (comme des perroquets) que la Russie est une dictature. Partout on entend parler de "régime de Poutine" etc...

Les critiques ne sont pas plus soft. Ils (les journalistes et autres spécialistes) se contentent maintenant de marteller des faits incorrects dans les articles sans les expliquer. ...

24/02/10 - http://www.rfi.fr/contenu/20100223-russie-hydrocarbues-attente-texte



Il y a moins de deux ans, les prix du gaz et du pétrole étaient au plus haut, atteignant les 130 dollars le baril de brut. La Russie engrangeait les devises, les chantiers de construction se multipliaient à Moscou et le géant Gazprom affichait des profits records. A l'époque, le ministre des Finances, Alexeï Kudrin, se voulait rassurant : tant que le baril était supérieur à 60 dollars, la Russie pouvait poursuivre son développement. Pourtant, quelques mois plus tard, une catastrophe est survenue : les cours étaient en chute libre, la Russie devait faire face à sa pire crise économique depuis 10 ans. Elle aurait pu profiter de l'occasion pour entamer une réflexion sur la place démesurée des ressources naturelles dans son économie ; il n'en a rien été.

D'ailleurs, le président Medvedev l'évoque dans ses grands discours en faveur de la modernisation du pays. Malgré tout, la Russie est toujours tributaire des hydrocarbures pour la bonne marche de ses exportations : le pétrole et le gaz constituent près de 60% des exportations du pays.
Plutôt que de diversifier ses exportations, la Russie fait plutôt le choix de diversifier ses clients et son réseau de distribution. Il s'agit bien évidemment des gazoducs Nord Stream et South Stream d'une capacité de 100 milliards de mètres cube par an pour alimenter l'Europe en contournant les pays de transit « difficiles » comme l'Ukraine.
L'autre grand client, la Chine, est dans la mire du Kremlin. Le Premier ministre Vladimir Poutine a inauguré en décembre le premier tronçon d'un oléoduc qui devrait être relié au réseau chinois d'ici la fin de l'année avec un débit initial de 15 millions de tonnes de brut par an. Bref, malgré les soubresauts des cours mondiaux, la Russie ne semble pas prête à abandonner son économie basée sur les hydrocarbures. Ce ne sont pas les arguments écologiques qui vont changer la donne. Récemment, Vladimir Poutine semblait se réjouir : « malheureusement ou peut-être heureusement, a dit le Premier ministre russe, rien ne remplacera les hydrocarbures d'ici 25 ans ».

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'économie russe tributaire des hydrocarbues - Claire Fages

Message  Vivre Enrussie le Mer 24 Fév 2010 - 6:45

06/02/2007 - http://www.actu.ma/poutine-exhorte_i68169_3.html

extrait:
Sans conteste, la diversification de l'industrie russe est une de nos priorités économiques les plus importantes", a déclaré M. Poutine lors d'une rencontre avec des représentants de l'Union russe des industriels et entrepreneurs.

"Il faut apprendre non seulement à exporter avec profit du pétrole, du gaz, du minerai (...). Il faut aussi transformer les ressources naturelles à l'intérieur du pays et se présenter sur les marchés extérieurs avec des produits finis, à haute technologie", a insisté M. Poutine.

L'auditoire du président russe était composé de quelque 25 industriels, dont certains des plus puissants du pays, comme le patron de Rusal (aluminium) Oleg Deripaska, de Novolipetsk (acier) Vladimir Lissine ou encore le PDG du groupe pétrolier Rosneft, Sergueï Bogdanchikov et celui du géant gazier Gazprom, Alexeï Miller.

03/06/2009 - http://fr.rian.ru/business/20090603/121841325.html

Le président russe Dmitri Medvedev juge le niveau de diversification de l'économie russe extrêmement bas et considère la résolution de ce problème comme une priorité à l'heure actuelle.

"La tâche essentielle est de surmonter les conséquences actuelles de la crise et de créer une nouvelle structure économique. Nous avons passé beaucoup de temps à jeter les bases d'une économie moderne dans notre pays. Malheureusement le niveau de diversification en Russie reste extrêmement bas", a déploré M. Medvedev interrogé par la chaîne américaine CNBC.
Le président a reconnu l'échec des tentatives visant à créer en Russie une économie hautement technologique. Sa structure actuelle, essentiellement orientée vers les exportations, a provoqué des graves problèmes en période de crise de crise mondiale, sur fond de baisse généralisée des prix des marchandises d'exportation (pétrole, gaz, production métallurgique).

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'économie russe tributaire des hydrocarbues - Claire Fages

Message  Vivre Enrussie le Mer 24 Fév 2010 - 7:31

Elle aurait pu profiter de l'occasion pour entamer une réflexion sur la place démesurée des ressources naturelles dans son économie ; il n'en a rien été...

2005 - http://www.voltairenet.org/article131413.html

La position du Gouvernement de la Fédération de Russie se reflète dans des documents programmes : Les Grands axes des activités du Gouvernement de la Fédération de Russie pour la période allant jusqu’en 2008 et Le Programme de développement économique et social à moyen terme (2005-2008). Les deux textes ont un caractère d’ensemble et systémique.

Le Programme à moyen terme met l’accent sur la création des instituts garantissant des taux de croissance élevés et soutenus. Pour les années à venir, les grands axes de la politique économique seront :
la création de conditions susceptibles d’améliorer la compétitivité de l’homme, l’efficacité de la santé publique, de l’éducation, des systèmes des retraites et de la protection sociale, du secteur logement-équipements collectifs, et l’éradication graduelle de la pauvreté ;
la consolidation de l’État, dont l’application de la réforme administrative, la hausse de l’efficacité des systèmes judiciaire et de sécurité, et des institutions garantissant l’application des lois ;
le développement des instituts de la société civile qui est considérée comme un facteur d’importance pour assurer une croissance économique soutenue ;
le renforcement des garanties des droits de propriété, dont la propriété intellectuelle, ainsi que la poursuite de la privatisation et l’amélioration de l’efficacité de la gestion des biens publics ;
le développement de la concurrence et la réduction du secteur non soumis aux règles du marché, ainsi que le perfectionnement radical de la législation anti-monopole et des activités des instances anti-monopoles, dont la libéralisation des modalités de fusions avec, en parallèle, le renforcement de la responsabilité pour les activités monopolistes ;
la suppression des « goulots d’étranglement » dans le développement économique, en matière d’infrastructures et de technologies avant tout, la réforme des monopoles naturels et l’amélioration de leurs activités ;
l’amélioration de la compétitivité des compagnies russes et l’encouragement des PME, ce qui représente aussi une source d’investissements et de modernisation de l’économie ;
l’encouragement du développement économique fondé sur les investissements, la hausse du rôle de la recherche dans le développement économique et son apport à la diversification de l’économie ;

Au cours des années de la crise et des réformes de marché, le pays s’est activement penché sur ses propres problèmes économiques,


Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'économie russe tributaire des hydrocarbues - Claire Fages

Message  Invité le Mer 24 Fév 2010 - 17:30

petite infos sur la dépendance énergétique y a pas que des inconvénients surtout quand on voit la dette des pays adeptes du capitalisme
http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/graphique-endettement-pays.html
Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'économie russe tributaire des hydrocarbues - Claire Fages

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum