Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Vivre Enrussie le Jeu 14 Jan 2010 - 18:28

14/01/10 -www.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/14/petits-conseils-russes-par-natalie-nougayrede_1291621_3232.html

Et quels conseils ! "Si l'Alliance n'accomplit pas sa tâche, écrivent-ils, (elle) perdra sa base morale et sa raison d'être." Un "retrait sans victoire pourrait provoquer un effondrement des structures de sécurité occidentales". On ne savait pas la Russie à ce point angoissée à l'idée d'un affaiblissement de l'OTAN. C'est un scoop. Surtout si l'on se souvient que la dernière version de la doctrine de sécurité nationale russe désigne l'OTAN comme une sourde menace visant à l'encercler. Nos auteurs prennent soin de préciser qu'un tel "effondrement" ne serait pas aussi "troublant" pour la Russie que les conséquences régionales d'un échec en Afghanistan : la "déstabilisation des Républiques d'Asie centrale", avec des "flots de réfugiés". En Afghanistan, l'OTAN répond aux intérêts nationaux bien compris de la Russie. A tel point que MM. Rogozine et Gromov dénoncent une "humeur de capitulation au sein de l'OTAN".
La Russie tient absolument à ce que l'OTAN reste en Afghanistan. Elle veut la poursuite du combat contre les extrémistes islamiques, un combat qu'elle estime avoir conduit et mené à bien de 1979 à 1989. Elle aurait alors lutté contre les "pères des militants talibans d'aujourd'hui". C'est ce que nous assure un texte fascinant, publié mardi 12 janvier par l'International Herald Tribune, intitulé "Conseils russes sur l'Afghanistan". L'opus est cosigné par le représentant de la Russie auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine, et le dernier commandant des troupes soviétiques en Afghanistan, le général Boris Gromov.

La Russie n'a pas contribué par l'envoi de troupes à l'opération internationale lancée en 2001 sous l'égide de l'ONU. Elle aide pour le transit des équipements. L'Afghanistan, "nous y avons déjà été, et nous n'avons pas aimé", commentent nos auteurs, en référence à la guerre de 1979-1989. Et de se lancer dans une formidable réécriture de l'Histoire : "Nous étions les premiers à défendre la civilisation occidentale contre les attaques des musulmans fanatiques. Personne ne nous a remerciés." Surtout pas les civils afghans ! Un million d'entre eux ont péri de 1979 à 1989, sur une population d'environ 20 millions d'habitants.

L'URSS a envahi unilatéralement l'Afghanistan et l'a dévasté. C'était un acte d'agression pure, pour étendre la sphère d'influence de Moscou. La guerre soviétique, par sa cruauté inouïe contre les civils, a poussé 5 millions d'Afghans à fuir vers l'étranger. Loin de le combattre, elle a nourri l'islamisme radical, semant les germes de nouvelles violences. L'URSS, selon nos auteurs, aurait évité d'employer la force aérienne contre des civils. Quel beau mensonge ! En réalité, c'étaient des tapis incessants de bombes sur les villages, à l'aveuglette.

MM. Rogozine et Gromov nous font une annonce tonitruante : "en cas de fiasco de l'OTAN", la Russie "et ses alliés en Asie centrale" seraient prêts à déployer en Afghanistan une "force de réaction rapide". On reste songeur.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Vivre Enrussie le Jeu 14 Jan 2010 - 18:32

En 2005: www.revue-pouvoirs.fr/IMG/pdf/Pouvoirs_112_p35-48_oligarques_pouvoir_redistribution_cartes.pdf?PHPSESSID=5580ab6135a6bd7018d31ebaba2e0c4a

En arrivant au pouvoir, Vladimir Poutine a promis d’« éliminer les oligarques
en tant que classe ». Tandis que certains magnats, jugés hostiles au
nouveau pouvoir, ont dû quitter la Russie sous des pressions judiciaires, le
poids d’une vingtaine de grands groupes financiers et industriels n’a cessé de
croître, selon la Banque mondiale. Le pays avait, début juillet, l’oeil rivé sur
le sort de l’homme le plus riche du pays, Mikhaïl Khodorkovski, l’ancien
patron de la société pétrolière Ioukos, menacée de faillite par des demandes
répétées du fisc russe. L’affaire Ioukos est devenue le symbole de la «bataille»
menée par M. Poutine pour soumettre les magnats de l’économie à ses
volontés. Mais le maître du Kremlin, en agissant de façon arbitraire, pourrait
aussi s’attirer un retour de bâton à la veille des échéances électorales de
2007 et 2008, et détruire les chances d’établir un climat favorable aux investissements
en Russie.
Encore une grande specialiste de la Russie dont la realite montre le peu de valeurs de ses predictions...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Alexandre LATSA le Jeu 14 Jan 2010 - 22:28

Arthur a écrit:14/01/10 -www.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/14/petits-conseils-russes-par-natalie-nougayrede_1291621_3232.html

Et quels conseils ! "Si l'Alliance n'accomplit pas sa tâche, écrivent-ils, (elle) perdra sa base morale et sa raison d'être." Un "retrait sans victoire pourrait provoquer un effondrement des structures de sécurité occidentales". On ne savait pas la Russie à ce point angoissée à l'idée d'un affaiblissement de l'OTAN. C'est un scoop. Surtout si l'on se souvient que la dernière version de la doctrine de sécurité nationale russe désigne l'OTAN comme une sourde menace visant à l'encercler. Nos auteurs prennent soin de préciser qu'un tel "effondrement" ne serait pas aussi "troublant" pour la Russie que les conséquences régionales d'un échec en Afghanistan : la "déstabilisation des Républiques d'Asie centrale", avec des "flots de réfugiés". En Afghanistan, l'OTAN répond aux intérêts nationaux bien compris de la Russie. A tel point que MM. Rogozine et Gromov dénoncent une "humeur de capitulation au sein de l'OTAN".
La Russie tient absolument à ce que l'OTAN reste en Afghanistan. Elle veut la poursuite du combat contre les extrémistes islamiques, un combat qu'elle estime avoir conduit et mené à bien de 1979 à 1989. Elle aurait alors lutté contre les "pères des militants talibans d'aujourd'hui". C'est ce que nous assure un texte fascinant, publié mardi 12 janvier par l'International Herald Tribune, intitulé "Conseils russes sur l'Afghanistan". L'opus est cosigné par le représentant de la Russie auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine, et le dernier commandant des troupes soviétiques en Afghanistan, le général Boris Gromov.

La Russie n'a pas contribué par l'envoi de troupes à l'opération internationale lancée en 2001 sous l'égide de l'ONU. Elle aide pour le transit des équipements. L'Afghanistan, "nous y avons déjà été, et nous n'avons pas aimé", commentent nos auteurs, en référence à la guerre de 1979-1989. Et de se lancer dans une formidable réécriture de l'Histoire : "Nous étions les premiers à défendre la civilisation occidentale contre les attaques des musulmans fanatiques. Personne ne nous a remerciés." Surtout pas les civils afghans ! Un million d'entre eux ont péri de 1979 à 1989, sur une population d'environ 20 millions d'habitants.

L'URSS a envahi unilatéralement l'Afghanistan et l'a dévasté. C'était un acte d'agression pure, pour étendre la sphère d'influence de Moscou. La guerre soviétique, par sa cruauté inouïe contre les civils, a poussé 5 millions d'Afghans à fuir vers l'étranger. Loin de le combattre, elle a nourri l'islamisme radical, semant les germes de nouvelles violences. L'URSS, selon nos auteurs, aurait évité d'employer la force aérienne contre des civils. Quel beau mensonge ! En réalité, c'étaient des tapis incessants de bombes sur les villages, à l'aveuglette.

MM. Rogozine et Gromov nous font une annonce tonitruante : "en cas de fiasco de l'OTAN", la Russie "et ses alliés en Asie centrale" seraient prêts à déployer en Afghanistan une "force de réaction rapide". On reste songeur.

Pour info

le pitch en francais et l'article en Russe :

http://www.courrierinternational.com/breve/2009/09/08/la-russie-critique-les-bavures-de-l-otan
le représentant permanent russe auprès de l’OTAN, Dmitri Rogozine, a souligné les conséquences désastreuses des bavures commises par les forces internationales en Afghanistan. Il faisait notamment référence au bombardement par l’OTAN, le 4 septembre, non loin de Kunduz, qui a fait environ 90 victimes dont de nombreux civils. Dmitri Rogozine craint un renforcement des talibans et une dégradation dramatique de la situation, rapporte le quotidien moscovite Vzgliad. Selon lui, les talibans sont de plus en plus audacieux. “Tout cela pourrait se terminer par le départ de l’OTAN qui laisserait la vaisselle cassée derrière elle, et nous nous retrouverions seuls face à un ennemi devenu plus féroce. Celui-ci profiterait de son succès pour se diriger vers le nord, près des frontières de la Russie”, assure-t-il. L’OTAN a répété “toutes les erreurs [de l’URSS] en Afghanistan à ceci près que les Soviétiques, eux, avaient construit quelque chose là bas”.

**

http://www.vz.ru/politics/2009/9/7/325268.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Alexandre LATSA le Jeu 14 Jan 2010 - 23:49

Arthur a écrit:14/01/10 -www.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/14/petits-conseils-russes-par-natalie-nougayrede_1291621_3232.html

de Alexandre Latsa <alexandre.latsa@gmail.com>
à nougayrede@lemonde.fr
date 14 janvier 2010 22:47
objet petits conseils Russes ...
envoyé par gmail.com

Bonjour

je suis Alexandre LATSA l'auteur du blog DISSONANCE.

Je vous réponds suite à votre article "petits conseils Russes" :
http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/14/petits-conseils-russes-par-natalie-nougayrede_1291621_3232.html

Votre article me semble manifestement témoigner d'une certaine incompréhension du sujet traité.

Les Russes madame ne sont pas en train de guetter l'Afghanistan comme un vautour, contrairement à ce que vous semblez écrire.

Les Russes n'ont pas plus tapissé de bombes les villages afghans que les Américains ne le font en Irak, je m'étonne de ne pas vous lire à ce sujet.

Vous dites que 1 habitant sur 20 aurait été tué vous avez raison, en Irak on est à 1 sur 30 (mais ce n'est pas fini) et 1 habitant / 4 a fui le pays.
Voila le brillant résultat de l'occupation Américaine qui déstabilise la région et c'est précisément ce à quoi les Russes ne veulent pas arriver!

Lisez ceci : http://www.vz.ru/politics/2009/9/7/325268.html
"une défaite Américaine renforcerait la métastase Talibane qui pourrait s'étendre à des pays voisins, dont voisins de la Russie"
La encore voila le brillant résultat de l'ingérence Américaine en Afghanistan au nom de l'Anti-Communisme. Vous me direz que chaque fois qu'un soldat Américain meurt, il peut remercier les stratèges du Pentagone pour avoir armée et formé ces Moudjahidines Afghans" il y a 20 ans!

Lisez à ce sujet l'analyse de mon ami Benon Sevan, ancien bras droit de kofi Annan à l'ONU et fin connaisseur de l'afghanistan :
http://alexandrelatsa.blogspot.com/2009/03/lafghanistan-20-ans-apres-le-retrait.html

**

Je vous rappelle que 2010 est l'année croisée Franco-Russe, il serait temps de cesser de systématiquement dénigrer la Russie.

Regardez ce que cela entraine :

Votre journal, l'immonde est poursuivi en justice par des Russes qui se sentent insultés :
http://vivreenrussie.1fr1.net/la-russie-selon-le-monde-f30/les-nachi-attaquent-le-monde-t2153.htm#5904

Des Francais vous traitent de Russophobes :
http://perspectivesgeopolitiques.wordpress.com/2008/10/27/stop-a-la-russophobie/

...

Et je vous parie que cela va continuer cette année ... Wink

Cordialement,
--
Александр Латса
http://alexandrelatsa.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Invité le Ven 15 Jan 2010 - 10:03

Arthur a écrit:En 2005: www.revue-pouvoirs.fr/IMG/pdf/Pouvoirs_112_p35-48_oligarques_pouvoir_redistribution_cartes.pdf?PHPSESSID=5580ab6135a6bd7018d31ebaba2e0c4a

En arrivant au pouvoir, Vladimir Poutine a promis d’« éliminer les oligarques
en tant que classe ». Tandis que certains magnats, jugés hostiles au
nouveau pouvoir, ont dû quitter la Russie sous des pressions judiciaires, le
poids d’une vingtaine de grands groupes financiers et industriels n’a cessé de
croître, selon la Banque mondiale. Le pays avait, début juillet, l’oeil rivé sur
le sort de l’homme le plus riche du pays, Mikhaïl Khodorkovski, l’ancien
patron de la société pétrolière Ioukos, menacée de faillite par des demandes
répétées du fisc russe. L’affaire Ioukos est devenue le symbole de la «bataille»
menée par M. Poutine pour soumettre les magnats de l’économie à ses
volontés. Mais le maître du Kremlin, en agissant de façon arbitraire, pourrait
aussi s’attirer un retour de bâton à la veille des échéances électorales de
2007 et 2008, et détruire les chances d’établir un climat favorable aux investissements
en Russie.
Encore une grande specialiste de la Russie dont la realite montre le peu de valeurs de ses predictions...
Et pourtant ...la fin 2008 ne fut guère favorable aux investissements étrangers ... leur retrait massif a bien fait plongé les 2 bourses moscovites .... mais pas pour la raison invoquée par la journaliste du Monde ... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Invité le Ven 15 Jan 2010 - 10:05

Alexandre LATSA a écrit:Des Francais vous traitent de Russophobes :
http://perspectivesgeopolitiques.wordpress.com/2008/10/27/stop-a-la-russophobie/
Excellent article .... à référencer dans la base des "Que l'on peut lire" ... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Alexandre LATSA le Ven 15 Jan 2010 - 10:31

Saville a écrit:
Alexandre LATSA a écrit:Des Francais vous traitent de Russophobes :
http://perspectivesgeopolitiques.wordpress.com/2008/10/27/stop-a-la-russophobie/
Excellent article .... à référencer dans la base des "Que l'on peut lire" ... Very Happy

0/20 !

Faut suivre un peu le forum
http://vivreenrussie.1fr1.net/ceux-que-l-on-peut-lire-f15/perspectives-geopolitiques-stop-a-la-russophobie-t2390.htm?sid=d24c7f16323c188ea457b30ef016d1cc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Invité le Ven 15 Jan 2010 - 12:04

Le post date du 31 Déc. 2008 .... à cette date, je n'avais pas d'accès à Internet .... Very Happy
Quand à suivre le forum, je m'y emploie ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits "conseils" russes, par Natalie Nougayrède

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum