2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Invité le Mer 6 Jan 2010 - 12:46

Le bilan de l'année 2009 est farci de tragédies. Mais celles-ci n'entament pas la légendaire résilience des russes

http://fr.rbth.ru/articles/2009/12/28/28122009_bilan.html

Que "Rossiyskaya Gazeta" finance de tels articles, c'est incompréhensible. C'est de la négligence professionnelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Invité le Mer 6 Jan 2010 - 12:48

Voici mon commentaire :

Bonjour,

2009 plus dure que 1998 ? Vous êtes sérieux quand vous écrivez cela ? Mais c'est quoi ce sondage ? C'est quoi ce centre Levada ?

Les perspectives pour 2010 sont excellentes. Les facteurs objectifs positifs de l’économie russe ne manquent pas : une croissance en 2010 prévue entre 2,5 et 5%, un taux de chômage de 8,1% fin novembre (c’est un problème mais ce n’est pas catastrophique), une dette de l'Etat actuellement à 9,8% du PIB et prévue à 12,8% du PIB fin 2010, un déficit budgétaire de 6,3 – 6,4% pour 2009 contre 8,3% prévu (et entièrement couvert par une réserve), une inflation de 8,8% en 2009 (le taux le plus bas depuis 1992, contre 11% de prévision), une augmentation des revenus réels de la population en 2009 de 0,7% et un budget 2010 calculé sur un baril Urals à 58 USD (le pétrole brut est à + de 80 USD). A propos de la démographie, un accroissement de la population, pour la première fois depuis 1995, sera enregistré pour 2009 et l’espérance moyenne de vie atteindra 69 ans. Depuis déjà quatre ans la natalité est en hausse et la mortalité en baisse. Et je ne parle pas de l'augmentation des retraites en 2010...

Vous avez réussi à trouver un sondage négatif pour écrire un papier pessimiste en le mettant sur le dos des Russes qui penseraient ainsi...

Cordialement,

Ilya Kanak
Riazan

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Invité le Mer 6 Jan 2010 - 13:47

Tout cela ce sont des chiffres...
Mais pour le Russe moyen force et de constater que l'année 2009 n'a pas été trés bonne...
Pour preuve tout de méme ce qu'a vécu ma belle famille a Toula.
Baisse des jours de travail pour mon beau-frére dans le batiment.
Dans l'usine d'armement Toulsky Ouroujeny Zavod,plusieurs membre de la famille de ma femme ne travaille plus que 4 jours la semaine,et ce depuis la fin 2008...
La cousine de ma femme qui avait un travail dans la vente de fenetre en PVC,a perdue son boulot fin 2008, et due reprendre son travail précédent dans un magazin d'alimentation ouvert 24h sur 24 de nuit,avec une baisse de salaire conséquente...
Donc tout ne va pas bien Madame la Marquise...
Tout comme en France,j'en conviens
Une vrai reprise de l'économie Russe et mondiale ne se fera resentir au mieux que fin 2011 début 2012...et celle-ci sera d'une bien autre nature que la précédente période de croissance,qui sera une croissance"molle" pour tous a mon avis...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Invité le Mer 6 Jan 2010 - 20:25

Je n'aime pas les exemples personnels car ils ne sont pas représentatifs de toute une société. Mais bon soit, faisons.

Pour preuve des chiffres ce qu'a vécu ma belle famille à Riazan.

Ma belle-mère travaille au marché. Un chiffre d'affaires en baisse, les gens regardent attentivement avant d'acheter. Mais il y a eu pire.

Mon beau-frère, chef d'entreprise dans le bois, a acheté cette année une voiture neuve, une Mitsubishi L200. Son épouse, cadre dans un grand groupe russe, a acheté une Mitsubishi Lancer neuve. Ils sont partis en vacance quinze jours en Turquie avec leur fils.

Mon deuxième beau-frère ne fait que du travail temporaire saisonnier. L'hiver est pour lui saison morte, encore plus avec les difficultés économiques. Sa situation est précaire mais la solidarité familiale lui permet d'être serein.

Ma femme travaille à temps partiel (notre fils a un an et trois mois) et refuse du travail. Mais elle a des collègues qui cherchent un emploi.

Mon frère et moi-même, nous avons une activité de négoce et de service. Le premier trimestre a été difficile, le deuxième pratiquement normal et le troisième bon. Le quatrième trimestre a été excellent. Nous avons installé la climatisation au bureau, nous avons changé d'ordinateur, nous avons installé une nouvelle porte d'entrée. Les achats ont été nombreux : un nouveau chauffe-eau, réparation d'une chambre et d'un couloir au domicile, réparation dans la cuisine et le balcon, achat d'un frigo, d'une cuisinière, d'une hotte, d'une machine à laver, d'un aspirateur sans oublier la console de jeux Xbox.

Alors que devons-nous conclure ? Et bien que 2009 n'a pas été 1998 pour tout le monde. Mais que oui certains n'ont pas décollé. Mais soyons clairs : ils n'avaient pas décollé avant la crise non plus. Ils n'ont fait que s'enfoncer.

Nous sommes des Russes moyens ! ! ! Mais on bosse beaucoup et on prend des risques. Pour la grande majorité des Français, c'est incompréhensible. Ils ne savent pas faire.

Je n'aime pas parler perso mais qu'est ce que je suis fatigué d'entendre les Français avec leurs belle-familles misérables qui agonisent depuis des dizaines d'années dans un coin de Russie... Je sais que cela existe mais les Français ne rencontrent que cela... Des cas sociaux...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Invité le Mer 6 Jan 2010 - 21:06

Je ne pense pas que ma belle famille soient des cas sociaux...
Mais des gens qui representent l'immense majorité des Russes "moyens".
Vous qui etes chef d'entreprise et votre beau-frére egalement etes des representants d'une minorité de personnes,celle des petites entreprises qui c'est vrai s'en sortent plutot mieux que la majorité des gens en ces temps de crises...en Russie comme en France...
J'ai des amis dans cette situation dans les deux pays...donc je pense savoir de quoi nous parlons.
Je parle de cas que je connais...pas de chiffres globaux lancé a la volée,qui ramener a la situation de chacun ne veulent rien dire,désolé.
Dire que pour les gens que je connais et cotois a Toula,la situation est meilleure en 2009,quand 2008,c'est malheureusement une contre vérité...tout comme ici France,méme si cela vous chagrine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Invité le Mer 6 Jan 2010 - 23:49

Non votre belle-famille ne représente pas l'immense majorité des Russes comme nous-mêmes nous ne représentons pas l'immense majorité des Russes.

Un facteur objectif : la démographie. Un accroissement de la population, une natalité en hausse. Pourquoi ? Parce que la crise de 2009 n'a rien à voir avec celle de 1998 par exemple. Une amie me disait avoir avorté en 1998 au vu de la situation économique et de la peur de l'avenir. Elle le regrettait, elle ne l'aurait pas fait en 2009. Et pourtant, elle est employée et ne se fait pas une fortune.

En 1998, nous aurions été balayés, ruinés avec la perte de l'argent sur les comptes bancaires.

Bref les chiffres donnés se basent sur du concret. La situation a été difficile, l'est encore pour beaucoup. Mais ce n'est pas la catastrophe que certains annonçaient. Et 2010 est une année de croissance - au minimum 2,5%.

J'ai un couple d'amis, avec un enfant, qui ont connu une année très difficile - un salaire de 5000 roubles mensuel. Au dernier trimestre, elle a trouvé un emploi à temps partiel pour 8000 roubles mensuel et lui a trouvé un emploi à 18000 roubles. Bref des gens ont perdu un emploi, d'autres ont trouvé un emploi : le paysage n'est pas noir. Celui qui s'accroche peut y arriver. Depuis le dernier trimestre, nous donnons du travail à temps partiel à deux personnes.

Et l'ensemble donne les chiffres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Vivre Enrussie le Jeu 7 Jan 2010 - 0:41

Dans la serie des exemples concrets:
- actuellement nous ne trouvons pas tout le personnel pour notre projet. Salaire propose: 140 000 roubles/mois...
Salaire correct mais peu de candidats pour travailler apres le cercle polaire arctique meme avec des rotations de quatre semaines.

Un jeune ingenieur qui vient de nous rejoindre a juste eu le temps de voir son deuxieme enfant, sa femme ayant accoucher la veille de son depart.
Fin 2008 il a perdu son travail, puis debut 2009 il a retrouve un autre poste avec une societe espagnole pour 60% de son salaire precedent.

Pour reprendre l'exemple du marche, suite a la baisse des ventes un ami a vendu un de ses magasins mais il a reinvesti dans un autre business...

De mon cote, dans la liste des achats je ne retiendrais que le meuble realise sur mesure, paiement comptant sinon la commande est refusee, attente de 45 jours, puis livraison et montage. Le magasin est reste ouvert en 2009, oui il y a une baisse des ventes dans ce magasin mais pas au point de le faire fermer.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2009 : l'optimisme des russes résiste à la vague de catastrophes

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum