Sotchi 2014 : jeux et enjeux - Simon Gleize - Publie par Jérémy Felkowski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sotchi 2014 : jeux et enjeux - Simon Gleize - Publie par Jérémy Felkowski

Message  Vivre Enrussie le Jeu 26 Nov 2009 - 22:00

Voici ce que l'on peut lire sur le site de Jeremy Flekowski.

Nous sommes habitues a lire les articles des futurs journalistes, avec des photos ne correspondants pas a l'article, mais la nous avons une belle collection de mensonges, d'oublis, etc etc

Encore un fan de l'ethique du journaliste occidental chere a Emmanuel Grynszpan.

22/11 - http://russiactuprime.com/2009/11/22/sotchi-2014-jeux-et-enjeux/


Aujourd’hui peuplée par 400 000 habitants, la ville se transforme chaque été en Saint Tropez russe. Elle attire les grandes fortunes et hommes d’affaires moscovites et, après Léonid Brejnev, c’est Vladimir Poutine qui a décidé d’en faire sa résidence secondaire.

Faux la résidence présidentielle de Botcharov Routcheï n'est pas la "residence secondaire" de Poutine.
La residence privee de Vladimir Poutine sur la cote est situee autre part...

C’est un défi gigantesque pour la Russie et une décision téméraire de la part du comité international olympique.

Le dossier de candidature est tres precis, il y avait un consensus national pour cette candidature, le Comite international Olympique a pris une decision en pleine connaissance de cause. Defi gigantesque? Il ne faut quand meme pas exagerer, il y un gros volume de travaux certes, une facture elevee, mais de la a insinuer que la Russie est incapable...

A Sotchi il y a tout à faire. Le parc olympique sera installé sur les bords de la mer Noire et sera composé de deux arènes de glace pour le hockey, respectivement de 12000 et 7000 places, un centre de patinage de 8000 places, un palais du sport de glace d’une capacité de 12000 spectateurs, une arène de curling de 3000 places, un stade olympique de 40000 places et un village olympique. Mais ce n’est qu’un début. Il faut ensuite relier la ville à la localité de Krasnaïa Poliana, située à 70 km, et qui accueillera les épreuves alpines dans les montagnes du Caucase. Là aussi les travaux sont pharaoniques. Une piste de bobsleigh pour 11000 personnes, un complexe pour le biathlon et le ski de 20000 spectateurs, un autre de ski alpin et snowboard prévus pour 18000 personnes, un centre de 15000 places pour le saut à ski et là encore un village olympique. Enfin, les autorités russes doivent doter le tout d’infrastructures de transport et d’hébergement encore quasi inexistantes en 2007.

Pourquoi ne pas signaler que Sotchi est unique? C'est la seule ville Olympique qui va developper des infrastructures qui vont servir a la fois pour la saison hivernale et celle estivale. La majorite des hotels sont prevus "en bas" avec des liaisons rapides vers les pistes, que ce soit en voiture ou en train.

Il est faux de dire qu'il n'y avait rien en 2007... La nouvelle route reliant Adler a Krasnaya Polyana etant deja ouverte... il est aussi surprenant de ne pas dire un mot de tous les travaux deja realises depuis l'obtention des jeux en juillet 2007.

Futurs immeubles, centres récréatifs, réseaux gaziers, nouvel aéroport, hôtels de luxe, voir même une île artificielle, depuis deux ans les projets se multiplient, les grues sont partout en action et les prix de l’immobilier s’envolent.

Projet abandonne depuis deja quelques mois... Mais visiblement "Simon Glaize" l'ignore.

Mais les habitants de Sotchi ne sont pas tous heureux de voir leur ville se développer. Le kremlin est régulièrement accusé d’avoir fait modifier et simplifier les procédures d’expropriation afin de pouvoir déplacer les gens contre une indemnisation modique. Les terrains sont rachetés à des prix dix fois inférieurs à ceux du marché et certains habitants n’ont pas été relogés. Rien ne semble pouvoir arrêter le projet olympique.

Pour les expropriations nous en avons deja discute ici meme aujourd'hui avec des liens et des photos vers un des lotissements destine aux relocations.

Des associations de défense de l’environnement ne cessent de se battre depuis le début des travaux.
Pourquoi ne pas citer le nom de ces ONG?

Mais aussi du manque d’études géologique. Les sous-sols de cette région sont instables et truffés de rivières souterraines donc inadaptées à la construction de bâtiments de grande envergure.

Des informations precises?? Tout projet de construction d'envergure doit passer par l'approbation d'une commission "d'expertise" une des pieces du dossier "etudes geologique"...

C'est la premiere fois que l'on construit a Sotchi et a Krasnaya des batiments de grande envergure???
Regardez donc les photos de la region avant de raconter des anneries...

Cote anneries il reste le morceau de choix:

Pékin avec le Tibet et Sotchi n’échappe pas à la règle. La ville est limitrophe de l’Abkhazie, région séparatiste en territoire géorgien. L’offensive qu’a lancée la Russie sur son voisin en aout 2008,

.. Oui, oui vous ne revez pas en novembre 2009, apres la publication du rapport de Heidi il reste encore des "journalistes" pour ecrire cela!!!

...avait évidemment d’autres objectifs, notamment le contrôle du Caucase et de sa zone d’influence, mais les organisateurs y trouvent leurs avantages. Les matériaux et la main d’œuvre y sont bon marchés et l’aéroport de la capitale Abkhaze, Soukhoumi, serait d’un précieux renfort pour accueillir des visiteurs de plus en plus nombreux. De son côté, l’Abkhazie, pro-russe, pourrait profiter du développement économique de Sotchi et sortir de la tutelle de Tbilissi.

La je ne comprends plus, je croyais que la construction etait un defi gigantesque et voici que le journaliste nous dit qu'il suffit de venir en Abkhasie pour trouver les materiaux et la main d'oeuvre...

En parlant d'Aeroport, pourquoi ne pas citer celui de Gelendjhik? Il doit bientot etre ouvert et dispose d'une piste "tout porteur" et d'equipements "tous temps", d'ici les jeux apres les travaux sur la M4 il sera a une poignee d'heure de Sotchi...

En plein cœur de ces multiples enjeux, la mairie de Sotchi a évidemment suscité les convoitises lors des élections d’avril dernier. Après des mois d’instabilités et la démission des deux derniers maires, c’est le candidat de Russie Unie, partie de Vladimir Poutine, qui s’est largement imposé. Avec 76,86% des voix, Anatoli Pakhomov devance le candidat d’opposition et ancien vice-premier ministre, Boris Nemtsov, originaire de Sotchi et opposé à la tenue des jeux olympiques dans sa ville natale. Autant dire que son élection n’aurait pas arrangé les affaires du kremlin. Tout aurait donc été fait pour éviter ce résultat. Dès la candidature de Boris Nemtsov officialisé, 25 candidats se sont révélés. Parmi eux, une star du porno, un ancien agent du KGB ou encore une danseuse de ballet. Nombreux sont ceux à y avoir vu une manœuvre du kremlin pour décrédibiliser l’élection. Plus significatif encore, Boris Nemtsov aurait été victime d’une agression quelques semaines avant cette échéance et le candidat d’opposition n’a pas cessé de dénoncer des irrégularités. Saisies de tracts, journalistes empêchés de travailler, pressions sur des citoyens, tous les moyens possibles auraient été utilisés pour assurer la victoire d’Anatoli Pakhomov, qui n’est autre qu’un des hommes les plus fortunés de Russie. Sur le terrain politique, rien ne semble non plus pouvoir bousculer le vœu de Vladimir Poutine.


... Le rapport avec les JO?

Bien plus qu’une compétition sportive et bien loin des valeurs de l’olympisme, les jeux d’hiver de Sotchi sont surtout une nouvelle démonstration du libéralisme économique à tout prix que connait la Russie depuis la chute de l’URSS. Vladimir Poutine veut marquer son temps et cherche, à travers l’organisation des jeux les plus chères de l’histoire, à afficher la puissance de la Russie aux yeux du monde entier.
Pour moi cet article est surtout la demonstration d'un jounaliste "Simon Gleize":
- incapable d'ecrire "Jeux Olympiques et Paralympiques"
- incapable de lire le dossier de candidature des JO.
- incapable de faire la difference entre les investissements des equipements sportifs et ceux realises pour les infrastructures.
- incapable de citer des exemples des travaux realises.
- incapable de parler des declarations de la commission d'evaluation qui vient regulierement sur place pour verifier le bon deroulement des travaux.

ps: Est ce que Pascal Mas cautionne ce genre d'article publie sur ce site dont il a signe le Livre d'Or??


Dernière édition par Arthur le Jeu 3 Déc 2009 - 9:26, édité 2 fois

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum