"Pourquoi la Russie montre ses muscles" - Alain GUILLEMOLES - La Croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Pourquoi la Russie montre ses muscles" - Alain GUILLEMOLES - La Croix

Message  Vivre Enrussie le Sam 22 Aoû 2009 - 7:48

21/08
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2390151&rubId=1094

extraits:

L’économie russe souffre des cours du pétrole qui restent bas,

Quel est le cout moyen du baril a l'extraction?

Quel est le prix de vente moyen depuis octobre 2008?

Voir ici quelques reponses http://french.ruvr.ru/main.php?lng=fre&q=8322&cid=89&p=18.08.2009

Le prix du pétrole au marché mondial est à peu près optimal, estime l’expert russe Guennadi Chmal, président de l’Union des industriels du pétrole et du gaz de Russie. C’est un prix équitable dépassant un peu 70 dollars un baril et permettant aux compagnies d’extraction de pétrole de tirer les bénéfices.

--------------------------------------------------------------

de la raréfaction du crédit et de la méfiance des investisseurs internationaux.
pour le credit oui, mefiance? Demandez donc aux allemands, en attendant vous pouvez voir la liste des participants au VIII Forum economique de Sochi http://www.forumkuban.com/spisok.php

et le rouble s’est déprécié, malgré les milliards dépensés par le gouvernement pour le soutenir, et le risque d’une brusque dévaluation inquiète aujourd’hui les milieux financiers.
L'auteur devrait lire la serie d'articles de Jacques Sapir Arrow ici

Il n’en reste pas moins que l’économie russe à travers cette crise a aussi montré sa capacité à mieux traverser les difficultés actuelles que ses voisins immédiats.
Le gouvernement de la Russie a vu dans la crise actuelle une occasion inespérée d’affirmer le statut de son pays au niveau régional. En effet, la situation Russe, pour dégradée qu’elle puisse paraître, apparaît comme très nettement supérieure à celle de ses voisins immédiats.

Cette relative supériorité de la Russie sur ses voisins immédiats a bien été remarquée par les opérateurs des marchés financiers (6). La situation actuelle devrait permettre à la Russie de regagner sur la scène internationale le crédit auquel elle estime avoir droit.



------------------------------------------------------------------------


...une bonne partie de la population (environ 40 %) demeure dans la pauvreté ; l’espérance de vie reste basse, passée sous les 60 ans pour les hommes russes ; le pays continue de se dépeupler au rythme de 700 000 habitants par an ; des régions entières sombrent dans le sous-développement. Et tout cela s’est fait au prix d’une disparition des libertés qui nuit à l’image du pays.

La il ne manque plus que la neige et les ours pour completer le tableau...


--------------------------------------------------------------

Le blog de Couillemolles: http://blog.la-croix.com/russie/ (oui pas mise a jour, mais de toutes les facons pour ce qu'il ecrit...)

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi la Russie montre ses muscles" - Alain GUILLEMOLES - La Croix

Message  Invité le Dim 23 Aoû 2009 - 16:41

Ce qui a de bien avec la plupart des journalistes français, sinon tous, qui écrivent sur la Russie, c'est qu'il est facile de répondre tellement leurs écrits sont nuls, minables.

Souvent c'est amusant tellement c'est bête.

Alain Guillemoles écrit des affirmations sur la Russie assez délirante. C'est le problème quand on prend pour seule référence la propagande russophobe de l'AFP qui a un bureau à Moscou (sert également pour des opérations de la DGSE).

Je dois avouer que j'ai vérifié si dans l'article il était bien écrit que "l’économie russe souffre des cours du pétrole qui restent bas," parce que cela vaut son pesant de moutarde. Preuve que le journaliste a mal travaillé.

Au 23 août, le cours du pétrole brut était de 73,83 USD. Dire que c'est bas, cela laisse perplexe...

Quelques chiffres sur la démographie :

La population actuelle de la Russie s'élève à 142 millions d'habitants.

En 2006, l'espérance de vie en Russie était de 66,6 ans. 60,37 ans pour les hommes et 73,23 ans pour les femmes.

Le taux de natalité pour 2008 est de 12,1 (naissances pour 1000 habitants)

Le taux de mortalité pour 2008 est de 14,6 (décédés pour 1000 habitants)

Pour 2009, les estimations prévoyent un taux de natalité de 11,9 et un taux de mortalité de 14,7. A noter que sur les cinq premiers mois de 2009, il y a eu 6,1% de plus de mariages que pour la même période de 2008. Bref, malgré la crise, les gens fondent des foyers. La famille devient une valeur sûre et recherchée.

Pour comparaison, l'espérance de vie en 2008 pour un homme en France est de 77,5 ans et pour une femme de 84,3 ans. En 2008, le taux de natalité est de 12,7 et le taux de mortalité de 8,48.

Ce sont des données objectives. Quelle conclusion ? Et bien que les taux de natalité en Russie comme en France sont pratiquement identiques et sont supérieurs à la moyenne de l'UE (10). Le problème en Russie est dans le taux de mortalité beaucoup trop élevé. Le gouvernement travaille énergiquement pour résoudre ce problème en luttant notamment contre l'alcoolisme et en encourageant la prévention. Ce taux devrait descendre jusqu'à 10 pour mille en 2020 (la taux de mortalité moyen dans l'UE est de 10,1).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum