La Guerre en Ossetie - C'est beau la presse libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Guerre en Ossetie - C'est beau la presse libre

Message  Vivre Enrussie le Jeu 6 Aoû 2009 - 23:12

enfin surtout libre de la fermer...

http://www.liberation.fr/monde/06021141-reaction-sur-la-georgie-un-an-apres-la-guerre


temoinocculaire - consensus occidental

Jolies photos qui hélas ne nous renseignent guère. Ayant accompagné une équipe de tournage en Ossétie du Sud pendant le conflit, je me souviens du travail d'un grand reporter français sur les destructions massives causées par les bombardements géorgiens sur les populations civiles de Tskhinvali. Aucun media européen ne les a achetées car elles illustraient un aspect de la guerre que la propagande d'ici, Libé et Le Monde en tête, n'ont pas voulu prendre en considération : Les Géorgiens ont bombardé exclusivement des objectifs civils avec des armes non conventionnelles, alors que la riposte russe s'est concentrée sur les objectifs militaires géorgiens. Un seul immeuble géorgien a été touché à Gori, alors que le centre le capitale ossète a été arrosée d'un déluge de Grad (nouvelle versions des Katiouchas). On n'a jamais voulu publier de décompte précis des victimes civiles de ce conflit car il aurait fait apparaître cette réalité.



tillulenspiegel - Propaganda.

Votre intervention lucide ne fait qu'éclairer un aspect inquiétant de ce conflit.
Alors que la Géorgie avait depuis un mois préparé cette attaque sur une zone démilitarisée,les médias occidentaux ont dénaturé la vérité transformant fallacieusement les faits pour faire passer la Géorgie pour une victime de l'attaque Russe.Le seul chef d'état à dire la vérité en europe fut Mme Merkel qui fut rapidement tancée par l'Otan pour ne pas avoir prodigué "la bonne parole"et ordre lui fut donné de rectifier sa position. Tout cela en dit long sur la "liberté" de la presse en occident.
L'attaque n'a été rendue possible que par la préparation minutieuse des experts américains détachés en Géorgie, par la livraison par washington de quantités d'armes et de munitions, de chars russes modernisés aux normes Otan(par les US), par les drones fournis par Israel toujours sur la demande de Washington.
Les casques bleus Russes non armés furent assassinés de nuit par les sniper géorgiens avec des lunettes à intensification de lumière ......américaines nouvellement livrées.Le département d'état américain est responsable de cette tuerie inutile et soutient encore le président Géorgien corrompu et fragile mentalement qui a perdu toute crédibilité et base populaire et se prépare à une nouvelle attaque pour se redonner un début de légitimité grace à l'armement sophistiqué que vien à nouveau de lui livrer le gouvernement US.
Pourquoi l'Europe autorise t-elle de telles ingérences ?
L'intéret de l'Europe n'est pas de se retrouver face aux soldats Russes à cause d'un conflit délibérément provoqué par les Etats-unis.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"les dates cles" version LeFigaro

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Aoû 2009 - 12:48

http://www.lefigaro.fr/international/2009/07/30/01003-20090730ARTFIG00288-crise-georgienne-les-dates-cles-d-un-conflit-eclair-.php

- rien sur les provocations avant le conflit.
- rien sur le soutien, la formation et la fourniture d'equipements par des "specialistes" americains et israeliens.
- rien sur les tirs de nuit sur une ville endormie.
- rien sur les tirs contre des objectifs civils (Ossetie), par contre "bombardant Gori", ?? c'est du BHL, pour rappel les bombardements visaient des objectifs militaires situes en peripherie de la ville et non des habitations civiles. Vous devez confondre avec les georgiens qui n'ont pas hesite a bombarde l'hopital de Tsinkhvali.
- rien sur les populations deplacees.
- rien sur le rapport d'enquete du parlement georgien.
- rien sur le rapport d'enquete du parlement europeen.


Bref les dates cles du Figaro sont tres loin de donner la realite des faits.

Pour info hier soir il y avait un reportage sur ce conflit a la television russe. Chaine REN-Tv, ce reportage etait beaucoup plus factuel et donnait des informations des deux cotes de la zone de conflit en insistant bien sur la "mixite" de cette region entre les "georgiens" et les "ossetes", indiquant la composition des villages et ces familles "mixtes".
Reportage egalement dans un camp de refugie cote georgien.

Les medias russes "insistent" regulierement sur "l'imbrication" entre le peuple russes et le peuple georgiens et la necessite de vivre ensemble en bonne harmonie.

Tandis que du cote des medias francais c'est tres simple: russes=mechants (agresseurs) - georgiens=gentils (victimes)

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre en Ossetie - C'est beau la presse libre

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Aoû 2009 - 12:53

Il y a un an, a la rigeur je pouvais "comprendre" le contenu des articles ecrits sans recul par rapport aux faits, bien que des les premiers jours du conflit il etait "possible" de donner une autre approche simplement en racontant la verite et surtout en allant au coeur des combats et non en restant a Tbilissi.

Mais en 2009 je ne peux que constater avec tristesse le contenu des articles et la les journalistes n'ont plus aucunes excuses pour ne pas ecrire la verite.

Cherchez donc dans les articles publies en ce moment des informations sur le rapport de la commission europeenne, voir les extraits publies par le Spiegel...
Enfin ne cherchez pas trop: rien zero pas un mot...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre en Ossetie - C'est beau la presse libre

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Aoû 2009 - 18:47

Marc Ames - redacteur de eXile:
http://www.russiaotherpointsofview.com/2009/01/journalistic-malpractice.html

Under normal circumstances, this would be a classic Russian guilt trip. But it was clear even to us, even though we weren’t positively disposed to a Russian handler, that Sasha’s frustration was real. It was as if the Kremlin was so excited that for once in Putin’s term, the Russians lucked into being on the good guys’ side of a major news story, and it made no sense that the “free Western media” (which the Kremlin takes much more seriously than its own cowed media) wouldn’t see the truth, that they’d do the Russian thing and twist reality into propaganda. What was so shameful and embarrassing to me, an American journalist whose own Moscow-based newspaper, The eXile, had just been driven out of existence by these same Kremlin bastards, is that Sasha was rightly frustrated.
A Kremlin minder right and the Western journalists wrong?

What has this world come to when the Kremlin has a better grasp of the truth than the free Western media?

When we got to Gori, we saw that it wasn’t bombed to the ground, as we’d expected. Frankly, I was shocked: after what the Russians did to Grozny during the two Chechen wars, I couldn’t believe that they wouldn’t bomb an enemy city into rubble first and ask questions later. But the fact was, compared with the ruins of Tskhinvali, Gori looked like Geneva.

What’s more disturbing is how the Times stuck to its false narrative about an innocent Georgia attacked by a neo-imperialist Russia long after the war ended and evidence started to pour in of Georgia’s culpability. It took whistleblowers, human rights organizations and the Western European media to reveal what happened. In mid-September, Germany’s Der Spiegel published an investigative report drawing on interviews with OSCE monitors who witnessed the war, asking, in its subhead, “Did Saakashvili Lie?”




In late October, the BBC aired a documentary, What Really Happened in South Ossetia, that once and for all destroyed the neocon/mainstream American fairy tale about innocent, democratic Georgia: “The BBC has discovered evidence that Georgia may have committed war crimes in its attack on its breakaway region of South Ossetia in August,” the documentary reported.

The BBC used the results of its investigation to confront Britain’s foreign minister, David Miliband, with these new facts; Miliband conceded that Georgia’s behavior was “reckless,” and he vowed to confront its leadership with allegations that Georgia had deliberately targeted South Ossetian civilians with tanks and missiles.






The real problem was this: the editors at their desks in the home countries weren’t interested in Ossetian suffering; they wanted to exaggerate the Georgian suffering and vilify the Russians. To the second-stringers at that table, being shown the awful truth of Georgian culpability was equivalent to being handed a bunch of losing lottery tickets–because Georgian culpability and Ossetian grievances simply weren’t in demand back in New York and Washington. There was a real sense of professional anger and desperation at the table, and Sasha sensed it.


Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vraiment libre: la preuve

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Aoû 2009 - 19:02

http://www.lefigaro.fr/international/2009/08/07/01003-20090807ARTFIG00363-tbilissi-donne-sa-version-du-conflit-russo-georgien-.php

et oui voici un rapport, oups c'est celui de la Georgie, par contre pourquoi avoir reporte celui de la commission europeenne??

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Plus libre que libre

Message  Vivre Enrussie le Ven 7 Aoû 2009 - 20:13

ou plus fort que Marie il y a Nathalie:
http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/08/07/un-an-apres-la-guerre-russie-georgie_1226496_3232.html

L'on se gene pas pour citer des extraits des declarations de Joe mais pas un mot sur la situation interne en Georgie...
Pourtant le titre cite bien les deux pays Russie-Georgie, la Russie en premier...
Pourquoi la Russie en premier?

Un an apres la guerre Russie - Georgie : c'est la Russie qui attaque?

Un an apres la guerre Georgie - Russie : cela me semble plus proche de la realite et en plus alphabetiquement c'est dans l'ordre.


C'est quand meme beau une presse libre...

----------------------------------------------------------
Elle a permis à la Russie de faire une démonstration de force à proximité des routes stratégiques d'approvisionnements de l'Europe en hydrocarbures.

C'est bien connu l'approvisionnement de l'europe passe par la Georgie...

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre en Ossetie - C'est beau la presse libre

Message  Vivre Enrussie le Sam 8 Aoû 2009 - 16:07

Deux articles du Courrier International sur la chronologie des evenements, comme quoi il est "possible" de donner des informations et non de faire un resume vide des points principaux:

http://vivreenrussie.1fr1.net/abkhazie-et-ossetie-du-sud-f24/declenchement-de-l-offensive-par-la-georgie-nuit-du-7-au-8-aout-t1881.htm#4092

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre en Ossetie - C'est beau la presse libre

Message  Vivre Enrussie le Sam 8 Aoû 2009 - 16:20

Arthur a écrit:enfin surtout libre de la fermer...

http://www.liberation.fr/monde/06021141-reaction-sur-la-georgie-un-an-apres-la-guerre


temoinocculaire - consensus occidental

Jolies photos qui hélas ne nous renseignent guère. Ayant accompagné une équipe de tournage en Ossétie du Sud pendant le conflit, je me souviens du travail d'un grand reporter français sur les destructions massives causées par les bombardements géorgiens sur les populations civiles de Tskhinvali. Aucun media européen ne les a achetées car elles illustraient un aspect de la guerre que la propagande d'ici, Libé et Le Monde en tête, n'ont pas voulu prendre en considération : Les Géorgiens ont bombardé exclusivement des objectifs civils avec des armes non conventionnelles, alors que la riposte russe s'est concentrée sur les objectifs militaires géorgiens. Un seul immeuble géorgien a été touché à Gori, alors que le centre le capitale ossète a été arrosée d'un déluge de Grad (nouvelle versions des Katiouchas). On n'a jamais voulu publier de décompte précis des victimes civiles de ce conflit car il aurait fait apparaître cette réalité.

Un article d' Emmanuel GUILLEMAIN D'ECHON pour Ouest France
www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Un-an-apres-la-guerre-une-drole-de-paix-en-Georgie-_39382-1028194_actu.Htm+http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Un-an-apres-la-guerre-une-drole-de-paix-en-Georgie-_39382-1028194_actu.Htm&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr" target="_blank" rel="nofollow">http://209.85.135.132/search?q=cache:Mdi6OxPPs_sJ:www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Un-an-apres-la-guerre-une-drole-de-paix-en-Georgie-_39382-1028194_actu.Htm+http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Un-an-apres-la-guerre-une-drole-de-paix-en-Georgie-_39382-1028194_actu.Htm&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Legende de cette photo:
Une femme géorgienne en larmes prenant son enfant devant les décombres de la ville de Gori en août 2008.
Photo : Reuters




En resume:

temoinocculaire: Un seul immeuble géorgien a été touché à Gori,
=
Reuters: décombres de la ville de Gori
(sous reserve que cet immeuble soit bien a Gori...)

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre en Ossetie - C'est beau la presse libre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum