"La journaliste qui en savait trop"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"La journaliste qui en savait trop"

Message  Vivre Enrussie le Ven 24 Avr 2009 - 14:34

Source LeFigaro 24/04
Remarquez le titre est plutot flatteur parce que d'habitute a lire les articles creux des journalistes c'est plutot: "La journaliste qui ne savait rien"...

http://www.lefigaro.fr/programmes-tele/2009/04/24/03012-20090424ARTFIG00354-la-journaliste-qui-en-savait-trop-.php

extrait:

Si le fond du film est passionnant, on est d'abord gêné par les nombreuses invraisemblances du scénario : une jeune femme qui ne parle pas un traître mot de russe parvient à rencontrer des opposants au Kremlin avec une facilité déconcertante.
Invraisemblance? Pourquoi vous avez bien dit qu'elle ne parle pas le russe mais elle doit sans aucuns doute parler anglais...


Puis on se laisse prendre par l'ambiance du téléfilm grâce aux images filmées sur les lieux mêmes du drame, devant l'immeuble d'Anna Politkovskaïa, sur sa véritable tombe

Pour décrocher les autorisations de tournage, Olivier Langlois s'est bien gardé de révéler aux autorités le vrai sujet de son film ; il a simplement prétendu réaliser un reportage sur la ville de Moscou. « J'ai rencontré le rédacteur en chef et les journalistes de Novaïa Gazeta qui employait Anna Politkovskaïa, explique le réalisateur. Le journal m'a donné accès à de nombreux documents, à des photos d'elle et de charniers de Tchétchénie. » Il a travaillé avec une équipe très réduite, un chef opérateur, un ingénieur du son et l'actrice Mélanie Doutey qui affirme s'être « documentée sur les conditions de travail des journalistes russes » pour le rôle de Claire.
Oui, oui "juste" un reportage sur Moscou et hop l'on va voir le redacteur en chef de Novaia Gazeta, l'immeuble d'Anna, sa tombe, etc...

Sous entendu, "j'ai dupe" les autorites ils ne se sont apercus de rien... (ben voyons), le pire c'est que non seulement il doit le croire mais le journaliste qui ecrit cet article lui aussi...

Sur ce site: http://www.leblogtvnews.com/article-30620538.html


Concernant le procédé pour l'écriture, les deux scénaristes, après un travail de lecture, ont rencontré le correspondant de Novaïa Gazeta à Bruxelles, puis à Moscou, avec une traductrice, le rédacteur en chef, et l’ex-colonel chargé de l’enquête pour le compte du journal, personnage repris presque à l’identique dans le film. "Nous avons parlé aussi avec le responsable de Mémorial, une association de défense des Droits de l’Homme. L’objectif était de recueillir des informations de première main sur l’enquête, puisqu’Anna Politkovskaïa avait été assassinée quelques mois auparavant. L’idée était en outre de s’imprégner de l’atmosphère de la ville, de ses contrastes, de sa violence et d’être confronté à ce qu’elle avait pu ressentir.

Vivre Enrussie
Admin

Localisation : Russie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum